Togo : le régulateur obtient gain de cause sur les tarifs d’appel téléphoniques

0

Ultime étape d’un bras de fer qui s’annonçait entre l’ARCEP-Togo, le régulateur des télécommunications et les deux opérateurs de téléphonie mobile qui opèrent sur le marché. Ces derniers ont suspendu l’augmentation des tarifs des communications inter-réseaux constatée à la faveur de l’alignement des tarifs inter et intra réseau.

Atlantique Télécom Togo (Moov) et Togo Cellulaire ont réaménagé leurs grilles tarifaires une deuxième fois en une semaine, en supprimant l’augmentation de 10 FCFA/minute des tarifs des communications intra-réseaux mise en œuvre le 20 novembre 2020. C’est l’essentiel d’un communiqué publié le 26 novembre par le régulateur qui, la veille, en avait fait la demande dans un style un peu plus particulier.

C’est l’aboutissement de deux injonctions de l’ARCEP, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes, à l’endroit des opérateurs qu’il avait invités à respecter leurs cahiers de charges. La première, une mise en demeure notifiée le 12 novembre aux sociétés pour pratiques de différenciation des tarifs des communications intra et inter-réseaux.

« En réaction, les deux opérateurs de téléphonie mobile ont procédé à l’alignement de leurs tarifs de communications intra et inter-réseaux. L’ARCEP avait, toutefois, relevé que, tout en se conformant à cette injonction, Atlantique Télécom Togo (Moov) et Togo Cellulaire avaient augmenté de 10 FCFA/minute, les tarifs des communications intra-réseaux ; ce que l’Autorité de régulation avait désapprouvé en leur adressant deux courriers, en date du 20 et du 23 novembre 2020. Suite à cette interpellation et afin de tenir compte de cette exigence de l’ARCEP, les deux opérateurs ont réaménagé leurs grilles tarifaires, en supprimant ladite augmentation », relate le régulateur dans son communiqué.

Selon l’institution, cette procédure engagée dans le cadre de ses prérogatives règlementaires, a permis, outre la cessation des pratiques de différenciation tarifaire, une baisse de 30 FCFA/minute (soit près de 30%) sur les tarifs des communications inter-réseaux.

A noter que les opérateurs n’ont plus émis de communiqué depuis le premier réaménagement des tarifs. Si ce n’est un message envoyé aux abonnées jeudi 26 novembre leur signifiant les nouveaux tarifs des appels « vers tous les réseaux nationaux ». L’une d’entre eux a même parlé de « générosité en minutes d’appels ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here