Côte d’Ivoire : le résultat net d’Ecobank en hausse de 27% au 3e trimestre 2020

1

Après un premier trimestre et un premier semestre marqués par une baisse de bénéfice par rapport à l’année 2019, Ecobank Côte d’Ivoire, troisième acteur du secteur bancaire ivoirien en terme d’actifs, annonce une progression de son résultat net au troisième trimestre de l’année 2020.

En effet, selon le rapport d’activités publié par la filiale du groupe ETI, le résultat net connait une hausse de 27,1% à 22,856 milliards de FCFA (environ 41 millions USD) au 30 septembre 2020, contre 17,986 à la fin 2019. Le Résultat avant impôts progresse de 9,2% sur la même période par rapport au troisième trimestre de l’année précédente.

Pour sa part, le Produit Net Bancaire (PNB) s’établit à 62,3 milliards de FCFA au 30 septembre 2020, contre 60,6 milliards de F CFA réalisés à la fin septembre 2019. Le coefficient d’exploitation est en amélioration, se réduisant de 54,9% à septembre 2019 à 51,8% à septembre 2020, tandis que le coût du risque affiche une hausse de 24,7%.

« Les performances de la banque à la fin du troisième trimestre ont été marquées par l’accroissement des dépôts de la clientèle, grâce en l’occurrence au renforcement des efforts de collecte de ressources via les canaux digitaux. Par ailleurs, la politique de maitrise des charges a permis de les réduire de 3%, contribuant ainsi à l’amélioration du coefficient d’exploitation, nonobstant les coûts de restructuration importants supportés dans le cadre de la mise en place d’un plan de départs volontaires et en pré retraites visant à l’amélioration de l’efficience de la banque », commente la banque dans son rapport d’activités.

En rappel, le résultat net d’Ecobank Côte d’Ivoire a baissé de 3,1% au premier semestre, contre un repli de 21% au premier trimestre de l’année.

1 COMMENTAIRE

  1. Ça m’étonne pas du tout. Nous ça fait plus d’un an qu’on ne reçoit pas un centime sur notre compte épargne ouvert en Août 2019 rémunéré au taux de 3,5% par an avec versement mensuel des interets. Ils nous ont volé comme ça autour de 150.000 FCGA déjà. Moi aussi je peux devenir riche si j’arrête d’honorer mes engagements. Le pire c’est qu’ils s’en fichent complètement et le font dans la plus complète impunité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here