Mauritanie : l’homme d’affaires Bahaye Ould Ghaddé interpellé

0

Bahaye Ould Ghaddé, figure de proue de la famille d’affaires Ghaddé, a été interpellé ce dimanche 4 octobre par la brigade de répression des crimes économiques. Cette interpellation entre dans le cadre de l’enquête sur la gouvernance de l’ex-président Mohamed Ould Abdel Aziz caractérisée par la mise sous coupe réglée de l’économie nationale.

La famille Ghaddé était dans le viseur de la brigade de répression des crimes économiques dès le début de cette enquête. Elle contrôle le groupe Wafa Holdings dont l’activité protéiforme va des BTP aux banques en passant par les mines, la distribution des hydrocarbures et le commerce des denrées alimentaires (riz, thé, sucre, lait, huiles….) sur lequel il exerce un monopole. Elle s’était notamment taillée la part du lion, sous le règne d’Aziz, dans les travaux de construction de routes qui ont englouti pas moins de 530 milliards d’ouguiyas anciennes (soit 1,42 milliard USD).

Bahaye Ould Ghaddé devrait donc s’attendre à être interrogé sur les contrats routiers engrangés par lui et sa famille et éventuellement sur la liquidation de la Sonimex, société à capitaux mixtes dont l’Etat mauritanien était le principal actionnaire et qui était dédiée à l’importation des denrées alimentaires. Cette liquidation qui semble procéder du sabotage et d’une banqueroute a en fait laissé le champ libre à Smid, Mirex et Sirex, trois filiales de Wafa Holdings. Affaire à suivre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here