Après  un premier  trimestre plombé par le COVID-19,  le secteur de l’assurance algérien continue de connaître des difficultés. Selon une note de conjoncture publiée, jeudi 17 septembre, par le Conseil National des Assurances (CNA), le secteur a connu une régression de 12,5% au deuxième trimestre 2020, en comparaison avec la même période de l’année précédente. Si l’on se fie aux statistiques de l’institut, le marché des assurances, toutes activités confondues, s’est replié de 14%, soit  71 milliards de DA au 30/06/2020  (T 2-2020)  contre 81,2 milliards de DA, à la même période de 2019. Quant aux acceptations internationales, elles ont 


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis