Angola: le fils de l’ex-président Dos Santos écope de 5 ans de prison pour fraude

0
José Filomeno.

Devant les instances du tribunal de Luanda depuis décembre 2019, José Filomeno dos Santos, fils de l’ex président angolais, José Eduardo dos Santos, connaît désormais son sort. Le tribunal de Luanda lui a infligé une peine de 5 ans de prison pour fraude dans le cadre de ses activités à la tête d’un fonds souverain angolais entre 2013 et 2018, rapportent, vendredi 14 août, des sources judiciaires.

Le juge de la Cour suprême, Joao da Cruz Pitra, a déclaré : «pour le chef de fraude et celui de trafic d’influence, le prévenu est condamné à une peine cumulée de cinq ans de prison». En juin, le parquet avait requis sept ans de prison contre lui et un autre accusé,et dix ans pour les deux autres co prévenus, dont l’ex-patron de la Banque centrale, Valter Filipe da Silva. Ce dernier a été condamné à 8 ans de prison dans cette affaire tandis que António Samalia Bule, ancien directeur de la Banco Nacional de Angola, et Jorge Gaudens Sebastião, homme d’affaires, ont respectivement obtenu 5 ans et 6 ans.

La justice angolaise reproche à José Filomeno d’avoir détourné un montant de 1,5 milliard de dollars dans une vaste opération de fraude impliquant la Banque Centrale Angolaise et une agence de Crédit Suisse. L’instance a fait savoir que l’ancien directeur du fonds souverain angolais a voulu non seulement utiliser son statut pour s’enrichir mais a également fait perdre à l’Angola 35 milliards de dollars de financements.

Depuis son accession au pouvoir en septembre 2017, l’actuel président, Joao Lourenço, mène une guerre sans merci contre la famille de Jose Eduardo dos Santos ainsi que son clan. Si certains observateurs avancent la thèse de l’acharnement, en revanche d’autres soutiennent que l’homme fort de Luanda est bien disposé à mettre de l’ordre dans la gestion publique. –

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here