Covid-19 au Maroc: une troisième phase de déconfinement très attendue par les hôteliers

0
Une campagne de dépistage massif est en cours chez le personnel des établissements touristiques.

Permettre aux établissements touristiques d’utiliser 100% de leur capacité d’accueil, sans dépasser 50% de leurs espaces communs (restaurants, piscines, salles de sport …. ” Ce passage contenu dans le communiqué du gouvernement marocain relatif à l’entrée en vigueur de la troisième phase du déconfinement à partir du 19 juillet à minuit est un ouf de soulagement pour l’industrie hôtelière et touristique, qui génère 7 milliards d’euros par an, en devises.

Obligés de se rabattre sur la clientèle nationale comme le montre la campagne lancée par Brand Factory depuis le 18 juillet avec le hashtag #mesvacancesaumaroc, l’industrie touristique marocaine espère renouer vite avec la pleine activité. Pour accompagner l’élan du tourisme national, le premier ministre, Saadeddine Othmani, a émis une circulaire le 16 juillet encourageant l’organisation des conseils d’administration, des conférences et manifestations au sein des établissements touristiques.

De son côté, la ministre du Tourisme, Nadia Fettah a annoncé un plan de relance avec parmi les points saillants, le lancement d’un appel d’offres international en partenariat avec le PNUD pour le déploiement d’un référentiel précis intégrant les mesures préventives anti-covid-19 et devant organiser l’accueil sous le label “Welcome Safely”. Homologué par le ministère de la Santé et l’Institut marocain de normalisation (Manor), le label normalisera l’accueil dans l’ensemble des structures d’hébergement pour un déploiement à partir du 22 juillet prochain.

Du reste, la saison touristique 2020-2021 est presque perdue avec les reports des programmes des tours opérateurs et l’annulation d’événements majeurs comme le Marathon Des Sables, prévu initialement du 5 au 12 avril, reporté en septembre puis encore reporté au printemps 2021. Les activités du tourisme d’affaires (congrès et incentives) devraient repartir à partir de cet automne pour une montée en force en prévision des assemblées générales de la Banque Mondiale et du FMI prévues en octobre 2021 à Marrakech.

Des restrictions encore en vigueur

A noter que cette troisième phase de déconfinement ne signifie pas la levée de toutes les restrictions dans le royaume. Les rencontres sportives et officielles devront se tenir sans la présence du public. De même, les rassemblements et activités sont limités à 20, les centres culturels, les bibliothèques , les musées et les sites archéologiques ne doivent pas dépasser 50% de leur capacité d’accueil. Le gouvernement a également décide de maintenir les autres restrictions de précaution mises en place dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire (interdiction des festivités, fêtes de mariages, cinémas, piscines publiques, funérailles, …), indique le communiqué relayé par l’agence officielle Maghreb Arab Press.

Le passage à la phase 3 a été décidé sur la base des conclusions du suivi quotidien et de l’évaluation périodique de l’évolution de la situation épidémiologique dans le pays. Dans le même élan tendant à l’assouplissement, il n’est plus exigé aux marocains de présenter un test sérologique pour monter à bord de la Royal Air Maroc. Un test PCR de moins de 48 heures devrait suffire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here