Madagascar : le «Covid Organics» face à la montée des cas positifs

4

Annoncé en en avril dernier  par les autorités malgaches pour soigner le nouveau coronavirus, le «Covid Organics» semble perdre devsa tonicité.

Le président malgache, Andry Rajoelina, a laissé entendre, dimanche 12 juillet 2020  que la maladie est en train de gagner du terrain et que la vitesse de propagation du virus est devenue inquiétante. Le chef de l’Etat a annoncé que deux  parlementaires sont morts du COVID-19 et  au moins 25 membres du parlement et du Sénat ont été infectés par le virus.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) avait souligné que l’efficacité du «Covid Organics» n’était pas prouvée scientifiquement. Cette déclaration avait indigné pas mal d’africains, sous le coup de l’émotion, dénonçant cette forfaiture.

Maintenant avec cette nouvelle donne, les africains devront  appliquer de la rigueur à la  fabrication de leurs « portions magiques» pour séduire la communauté scientifique.

Selon les données du gouvernement, la grande  île a depuis enregistré 5080 nouveaux cas confirmés de coronavirus et 37 décès. Les autorités ont même imposé à nouveau un reconfinement dans la capitale et ses environs la semaine dernière pour contenir la propagation du virus.

4 Commentaires

  1. Nous avons 2600 guéris (tous avec le CVO Covid Organics) et le reste, toujours en cours de traitement. Les décédés ont refusé l’administration du remède car le choix est tout à fait libre, certains malheureusement ont des intolérances à l’artemesia… A mon avis, vous devez bien vous informer avant de sortir des infos, spécialement si vous n’êtes pas à Madagascar.

  2. Même en étant à Madagascar, il est important de révéler vos sources quand vous prétendez que les 2600 guéris l’ont été avec le Covid Organics…

  3. c’est une analyse très partiale que Mr Dia donne. Ici au Sénégal le nombre de morts a fortement augmenté parce que les malades se signalent trop tard pour cause de stigmatisation. Il n’a été dit nulle part que le Covid Organic stoppait la contamination mais peut soigner les malades pris en charge assez tôt. Au lieu de soutenir nos frères dans leurs recherches , certains africains ont tellement de complexe devant l’occident qu’ils sont les premiers à détruire les efforts. Avez vous réellement lu Cheikh Anta Diop? Lisez pendant que vous y êtes Thierno Souleymane Baal Khaadi Diakhaté Kala. Tous contre le Covid19

  4. Reconnaissons que notre problème en Afrique, c’est notre manque de sérieux dans nos recherches. Nous venons encore une fois de montrer à la face du monde que nous n’en sommes pas capables et cela jette beaucoup de discrédits sur ce dont nous sommes vraiment capable. Comment comprendre qu’avec tout ce dont nous nous vantons souvent ( vodoun charlatanisme médecines traditionnelles etc… le monde recherche un remède et nous ne n’en sommes pas capable pourtant ça pourrait rapporter gros.
    Revenons sérieux et les gens auront plus confiance en nous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here