Maroc: contraction record de l’économie sous l’effet de la covid-19

0
Le premier ministre marocain, Saad Dine El Otmani, en proie au doute.

L’économie marocaine s’est contractée de 13,8% durant le deuxième trimestre 2020, rapporte une note de conjoncture du Haut commissariat au plan (HCP). La baisse est le fait du secteur secondaire et tertiaire comme le montre le repli de 14,4% de la valeur ajoutée non agricole. L’Agriculture qui emploie la majorité de la population active du pays est, elle, en baisse de 6,1% durant ce deuxième trimestre qui accuse les contrecoups du confinement et de l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis la mi-mars.

Le royaume accuse aussi une baisse de la demande étrangère de l’ordre de 18%, notamment dans le secteur automobile et aéronautique. En dépit de la baisse de la production agricole, le HCP ne prévoit pas toutefois une hausse de l’inflation des prix des produits alimentaires durant les mois à venir.

Sur le troisième trimestre 2020, la baisse de la valeur ajoutée hors agriculture s’atténuerait progressivement, avec la reprise des activités du commerce, du transport et des industries manufacturières, s’établissant à -4,1%. Compte tenu d’un abaissement de 5,9% de la valeur ajoutée agricole, l’activité économique régresserait de 4,6%, au lieu de +2,4% au troisième trimestre 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here