Lutte contre la Covid-19 : L’ANIES touche près d’un million de Guinéens

0

L’Agence nationale d’inclusion économique et sociale (ANIES) vient de boucler la première phase de la mise en œuvre de son Plan d’urgence contre la Covid-19. Près d’un million de Guinéens ont été impactés par les actions au programme : sensibilisation, désinfection de lieux publics et remise de kits sanitaires collectifs et individuels.

L’ANIES pilote la composante sociale de la riposte économique globale de la Guinée à la Covid-19. Á ce titre, elle a revu son plan d’activités 2020, intégrant les actions d’urgence indispensables pour atténuer les conséquences de la crise sanitaire sur les populations en situation de précarité.

Le Plan d’urgence de l’ANIES avait débuté, au mois d’avril dernier, par des actions de sensibilisation avec l’objectif d’accompagner les populations en vue de minimiser les risques de propagation de la maladie.

Dix préfectures (Mandiana, Beyla, Lola, Siguiri, Dinguiraye, Guéckédou, Forecariah, Kindia, Gaoual et Koundara) ainsi que la zone spéciale de Conakry ont été touchées. Cela représente 130 900 ménages impactés, soit 850 000 personnes.

Parallèlement aux actions de sensibilisation, l’ANIES a distribué 1850 kits de lavage des mains (seaux et boites de javel) et des kits individuels aux ménages ciblés. Aussi, l’Agence a permis la désinfection de 22 lieux publics, essentiellement des grands marchés et des ports de pêche à travers Conakry et ses banlieues.

Ces actions seront consolidées durant la deuxième phase de la mise en œuvre du Plan d’urgence de l’ANIES. Laquelle, en cours de démarrage, entre dans le cadre de la Phase 2 du Plan de riposte économique du Gouvernement à la Covid-19.

« Des mesures fortes sont décidées pour protéger davantage nos concitoyens, notamment les plus vulnérables d’entre eux, a annoncé le Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana dans un discours prononcé le 23 juin. L’ANIES déploiera, dans les prochaines semaines, un vaste programme de transferts monétaires au bénéfice d’un premier groupe cible de 240 000 ménages (soit 1,6 million de Guinéens), à raison de 250 000 francs guinéens par ménage et par mois. »

Durant la deuxième phase de la mise en œuvre du Plan d’urgence de l’ANIES, une attention particulière sera portée sur Conakry, l’épicentre de la maladie en Guinée. En plus des transferts monétaires et de la distribution de vivres, les actions de communication/sensibilisation seront intensifiées dans la capitale comme dans les 10 préfectures ciblées.

Le montant global de la contribution de l’ANIES à la riposte économique de la Guinée à la Covid-19 est de 439 milliards de francs guinéens (46 millions de dollars). Il est complètement financé par des économies réalisées par l’Agence sur son budget 2019, une partie du budget 2020, notamment les ressources de la Banque mondiale dont le Conseil d’administration a, récemment, autorisé un don de 70 millions de dollars au bénéfice de l’ANIES. Les 25 millions de dollars de cette enveloppe sont destinés à la lutte contre la crise sanitaire.

Il convient de rappeler que sur le budget total de 439 milliards GNF, les transferts monétaires représentent à eux seuls 428 milliards GNF, soit 97% du montant global.

Á la date du jeudi 2 juillet, la Guinée compte 5444 cas positifs de Covid-19. Le pays a enregistré 4346 guérisons pour 35 décès.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here