Sénégal : Repli de 1% de l’emploi salarié au premier trimestre 2020

0

Au premier trimestre 2020, l’emploi salarié du secteur moderne au Sénégal s’est replié de 1% en rythme trimestriel, suite à la baisse des effectifs dans les secteurs secondaire  et tertiaire, selon les données établies par la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE) basée à Dakar.

Durant la période sous revue, l’emploi salarié dans le secteur secondaire a ainsi baissé de 1,5%, par rapport au quatrième trimestre 2019, en liaison avec le retrait de 2,3% des effectifs dans les industries. « Cette évolution est principalement expliquée par le recul de l’emploi dans les industries agro-alimentaires (-7,3%), les industries chimiques (-5,5%) et la raffinerie de pétrole (-2,7%) », souligne la DPEE.

Toutefois, ces pertes sont atténuées par la hausse des postes pourvus dans les activités extractives (+6,2%), la  fabrication de ciment et autres matériaux de construction  (+2,8%), la  production et distribution d’électricité et de gaz  (+2,1%), la  production d’eau, assainissement et traitement des déchets  (+6,1%) et la construction (+5,5%).

Sur un an, la DPEE signale qu’une création nette de 4,4% d’emplois est observée au premier trimestre 2020, portée principalement par les industries (+5,1%). La hausse des effectifs dans ce sous-secteur a été soutenue par les activités extractives (+9,4%), la  fabrication de produits agroalimentaires  (+3,1%) et la fabrication d’autres produits manufacturiers  (+8,5%), dont notamment celle de produits pharmaceutiques (+43,8%) et la  production de savons, détergents et produits d’entretien  (+7,0%).

Cependant, il faut noter des pertes d’emplois dans les industries chimiques (-5,3%), la  fabrication de ciment et autres matériaux de construction  (-0,7%) et la  production et distribution d’eau, assainissement et traitement de déchets  (-14,0%). En outre, l’emploi dans le secteur de la construction est ressorti en baisse de 0,5% sur la période sous-revue.

Dans le secteur tertiaire, les données de la DPEE indiquent  un léger repli de 0,4% en variation trimestrielle de l’emploi salarié au premier trimestre 2020 consécutivement à la baisse des effectifs dans le commerce (-2,9%), particulièrement le commerce de gros (-12,5%). Toutefois, les postes pourvus dans le commerce de détail et le commerce de véhicules se sont respectivement crû de 1,1% et 0,6% sur la période.

Au niveau des services, la légère hausse de 0,2% des effectifs est imputable à la création d’emplois dans les activités financières et d’assurance (+2,1%), les activités de services de soutien et de bureau (+3,9%), l’enseignement (+1%) et les activités liées à la santé et à l’action sociale (+25%). Par ailleurs, le nombre de salariés a significativement baissé dans les transports (-4%), l’hébergement et la restauration  (-3,8%), l’information et la communication  (-0,5%), les activités immobilières (-7,8%), et les  activités spéciales, scientifiques et techniques  (-2,0%).

« Sur une base annuelle, note la DPEE, le nombre de salariés dans le secteur tertiaire a augmenté de 4,1% au premier trimestre 2020, tiré essentiellement par les services (+5,4%) ». Les postes pourvus se sont en effet  accrus, notamment, dans les  services de soutien et de bureau  (+11,8%), les transports (+3,7%), les  activités financières et d’assurance  (+3,9%) et l’enseignement (+3,3%).

 Des pertes d’emplois sont, en revanche, relevées dans les services d’ information et de communication (-3,8%), l’ hébergement et la restauration  (-1,4%), les activités immobilières (-7,8%) et les  activités artistiques, culturelles, sportives et récréatives  (-1,3%). Par contre, les effectifs du commerce se sont repliés de 1,1% sur la période, en liaison avec la baisse de 9,7% des emplois dans le commerce de gros.

Sur un an, le nombre de salariés dans le secteur moderne au Sénégal s’est accru de 4,3% au premier trimestre 2020, sous l’impulsion de l’emploi dans le secondaire (+4,4%) et le tertiaire (+4,1%).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here