Kenya Airways nationalisée après le retrait d’Air France-KLM

0
Un projet de loi portant modalités de la prise de contrôle de Kenya Airways par l’État a été déposé jeudi 25 juin au parlement kenyan. Amorçant ainsi le processus de nationalisation de la compagnie entre-temps privatisée. Ce processus, indique-t-on, devra être finalisé au plus tard à la fin octobre 2020. A terme, l’État qui détient actuellement 48,9% du capital est annoncé pour récupérer les 7,8% d’Air France-KLM qui se retire.« Nous sommes prêts à conclure


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Nouvel utilisateur ?
*Champ requis