Hydrocarbures : Qatar Petroleum dans l’offshore profond ivoirien

0
Saad Sherida al-Kaabi

Le jeu de séduction engagé par le ministre ivoirien du Pétrole, de l’Energie et des Energies renouvelables, Abdourahmane Cissé, depuis la conférence de Sotchi (Russie) est entrain de donner des résultats positifs. La société pétrolière et gazière qatari, Qatar Petroleum (QP), a opté pour des prises de participation à hauteur de 45% dans chacun des blocs pétroliers CI–705 et CI–706 opérés par le groupe français Total, situé dans le bassin Tano.

«L’acquisition de participations dans ces deux blocs constitue un ajout important au portefeuille amont de QP en Afrique et représente le premier investissement pour QP en Côte d’Ivoire», indique le président directeur général de Qatar Petroleum, Saad Sherida al-Kaabi. Selon le ministre Abdourahmane Cissé, la Côte d’Ivoire compte présentement 18 blocs pétroliers et gaziers. En eau profonde, ces bassins demandent des équipements capables d’extraire l’or noir.

Donc l’arrivée de cette société qatarie viendra booster le marché local du pétrole, un événement d’autan plus important que l’amont pétrolier est confronté à un ralentissement des investissements consécutits aux effets de la pandémie Covid-19. Acteur majeur de l’industrie pétrolière et gazière et de l’exportation mondiale du Gaz naturel liquéfié (Gnl), Qatar Petroleum marque sa confiance à l’attractivité du code d’investissement ivoirien et de son climat des affaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here