Le Covid-Organics de Madagascar face au scepticisme de l’académie française

8

Alors que le «remède traditionnel amélioré» contre le Covid-19 annoncé par le président malgache, Andry Rajoelina, a déjà fait le tour du monde, la communauté scientifique internationale reste sceptique sur son efficacité. L’Académie nationale de médecine en France a tiré sur la sonnette d’alarme, avertissant sur d’éventuelles dérives. Apportant des éclaircissements sur cette question, la professeure Sandrine Houzé, parasitologue à l’hôpital Bichat à Paris, a expliqué : « si la molécule d’artémisinine contenue dans une des variétés d’artemisia est effectivement utilisée dans la plupart des médicaments antipaludéens, c’est son association avec d’autres molécules qui est nécessaire pour soigner efficacement la maladie en retardant l’apparition de résistances ».

La spécialiste a également soutenu que toutes les espèces d’artemisia ne contiennent pas d’artémisinine. Et, contrairement aux comprimés qui garantissent une posologie constante, la concentration en artémisinine contenue dans la plante varie en fonction de son mode de culture , a-t-elle rajouté. Pour sa part, Olivier BOUCHOT, chef de service des maladies infectieuses et tropicales à l’hôpital Avicenne a laissé entendre que la prise de l’artemisia, peut bel et bien engendrer d’autres complications.

À noter que la communauté scientifique internationale (OMS) maintient que le seul traitement à ce jour contre le COVID- 19, ni curatif, ni préventif. Par conséquent, l’organisation soutient que la seule solution pour s’en prémunir, est le respect strict des règles barrières et la distanciation sociale. Le Madagascar par l’intermédiaire de l’Institut malgache de recherches appliquées (IMRA) a lancé officiellement le « Covid-Organics » dans la lutte contre le nouveau coronavirus.

8 Commentaires

  1. Messieurs de l’Académie scientifique française , nous Africains nous savons qu’il n ‘est pas de votre intérêt de savoir que les Africains aient pu trouver une solution à un problème comme le Covid 19 ; là même ou vous vous n’avez encore rien trouvé. Messieurs bien que vous ne croyiez pas au DIEU D’ABRAHAM D’ISAAC ET DE JACOB ce DIEU qui a créé ciel et terre, nous vous rappelons que ce DIEU donne la connaissance à qui il veut. Vous vous avez eu des connaissances mais jamais vous n’avez daigné reconnaître ce DIEU. Si aujourd’hui il donne cette connaissance à Madagascar ayez l’humilité scientifique de reconnaître le mérite des autres. Face à un malade le 1er objectif est de le guérir et par la suite pouvoir pérenniser le traîtement tout en limitant les effets secondaires. Le Président Malgache à le mérite d’avoir su mettre en valeur la nature au détriment de la chimie destructrice que l’Occident promeut en dépit des cancers qu’elle engendre. Ce n’est pas que vous ignorez cela,c’est que vous avez choisi de privilégier les profits des laboratoires pharmaceutiques au détriment de la réelle santé des Hommes. DIEU D’ABRAHAM D’ISAAC ET DE JACOB à mis dans la nature tous les éléments nécessaires à nos soins reconnaissez le priez le et vous en bénéficierez.

  2. Toujours plus facile de critiquer ceux qui essaient que de trouver des solutions
    Chacun son opinion dans cette course certes, mais sachant le principe de ces grands groupes qui préconisent la sécurité pour mieux en utiliser les bénéfices, je dis bravo à qui osent,de tous temps et dans n importe quel domaine des personnes ont osés

  3. Toutes façon on a pas besoin de l’avis de cette dame, ce qui conte est de savoir si ce produit naturel produit en Afrique guéri du Covid-19; si oui aller il y a plus rien a atteindre. Bravo Madagascar pour cette prompte réactivité. Dieu a créé des remèdes simples dans la nature, pourquoi ce compliqué la vie et attendre des produits chimiques pendant que le monde meurt. Le vaccin que l’on attend là, on ira pas non plus le cueillir dans les étoiles ni l’inventer, tout se tire de la terre. Normalement, tous les experts et autorités Africains devraient déjà montrer leur solidarité à Madagascar et coopéré pour vérifier l’eficacité de ce produit et après le promouvoir en Afrique et dans le monde. En résumé, faites ce que vous avez a faire sans attendre de vos concurrents.

  4. Nous nous demandons comment l’Occident qui se vante d’être à la pointe de la connaissance ne nous offre jusque là aucun médicament face à cette pandémie. Il y aurait-il des raisons cachées ou est-ce la preuve aussi de la limite de ceux qui se disent maîtres ? Le président malgache a osé ce que beaucoup d’Africains ont peur de faire. Les Africains doivent faire bloc derrière lui. On a besoin de traitement en ce moment le profit c’est après.

  5. Cher messieurs et madame de l’Académie National de médecine en France, nous vous remercions d’avoir partager votre inquiétude sur le Covid Organics, mais très sincérement, ne pensez-vous pas qu’au lieu de vous souciez de nos recherches, ne devriez-vous pas plutôt vous concentrez sur la situation de votre pays qui nous a également alarmé avec quelques 500 décès au Covid 19 en 24 heures pour un total de 21 856 morts pour la France à ce jour.
    Quoi qu’il en soit, je vous souhaite une bonne continuation pour la quête d’un traitement “fiable” pour le bien de tous. En attendant, nous, nous prenons avec confiance ce que nos cheurcheurs nous ont proposés.

  6. Faut arrêter de faire gober des inepties à la masse !
    L’Artémisia Annua est reconnu pour traiter et soigner le paludisme, hors il s’agit de là d’une faute, car il est évident, bien que cette plante est cette réputation, des milliers de personnes meurent chaque année en Afrique du paludisme. C’est comme pour le vaccin de la grippe, encore une fois, des milliers de personnes se font vacciner chaque année contre la grippe et l’année suivante doivent se refaire vacciner pour être soigner car ils ont chopper la grippe – Il s’agit donc qu’une façon pour BigPharma de s’enrichir !

    Il y à un couple français qui voyage sur le continent africain depuis un an “Les marioles trotters” – arriver dans un pays, ils se sont mis à consommer de l’infusion d’Artémisia Annua et la femme à attraper le paludisme. Il a fallut l’hélitroyer jusqu’à l’hôpital de la capital pour la soigner en urgence, elle passa à côté de la mort (vidéo disponible sur leur chaîne YT)
    .
    L’Artémisia Annua traite le paludisme, mais comme pour n’importe quel remède, cela soigne juste certaines personnes et non la masse d’individus, tout simplement parce que nous sommes tous différent – par le fait que certains sont sportif, d’autres auront de bonnes défenses immunitaires, certains seront immunisés naturellement – voyez-vous, des facteurs multiples sont autant de paramètres qui font que le remède réagira différemment sur chaque individus ou qu’il n’apportera aucun bénéfice.

    Madame Mialy Rajoeline (femme du président malgache) à reçu le 11 mars 2020, le prix d’ambassadrice ou marraine de la vaccination en Afrique par l’OMS – un mois avant la fameuse découverte du remède CVO du président malgache Andry Rajoeline. faut avouer que c’est troublant – comprenez bien que l’OMS et la famille Rajoeline marche main dans la main !
    Le 21 avril, les États-Unis, finance à hauteur de 2.5 millions de dollars Madagascar afin de combattre le coronavirus alors qu’il n’y eut aucun décès à Madagascar lié au coronavirus.

    – Mialy Rajoeline qui reçoit son prix le 11 mars 2020 : http://www.midi-madagasikara.mg/societe/2020/03/12/organisation-mondiale-de-la-sante-mialy-rajoelina-nommee-marraine-de-la-vaccination/
    – Versement des fonds le 21 avril 2020 : https://www.linfo.re/ocean-indien/madagascar/lutte-contre-le-covid-19-les-etats-unis-deboursent-2-5-millions-de-dollars-pour-madagascar

    En ce qui concerne le CVO (Covid-Organic), faut savoir que le président malgache Andry Rajoeline, annonce que ce remède fut élaborer à Madagascar, hors, l’étiquette collée sur les bouteilles de remède est estampillé d’un code barre français alors que le gouvernement malgache dit que ce remède fut inventé par le laboratoire IMRA situé à Madagascar, par l’équipe du Professeur Albert Rakoto-Ratsimamana. Nous nous apercevons qu’après l’annonce de ce prétendu “miracle”, en quelques jours, des tonnes furent distribuer à plusieurs pays, ce qui montre l’ampleur de la supercherie basé sur des stocks prêts à la distribution. A cela j’ajoute également, lorsque l’on trouve un remède ou un prétendu traitement, on ne distribue pas ce genre de remède sur la simple conviction que juste deux personnes ont étés traiter ou guérit, c’est impensable et inimaginable en terme de sécurité sanitaire, bafouant tout les protocoles !!!

    Voyez-vous la supercherie ? De plus, pour pouvoir trouver un remède efficace, il faut des mois (au moins 12 voir 18) de recherches en laboratoire, ce qui ne fut pas le cas pour le CVO (Covid-Organic), sachant que si un remède est trouver, il sera vain car le covid-19 est un virus mutant. Aujourd’hui, à Madagascar, beaucoup de personnes ayant prit ce remède commence à se plaindre sur les effets négatif.

    Il faut bien comprendre l’arnaque; le covid-19 fut élaborer dans un laboratoire P4 aux USA, appartenant à George Soros, qui est (pour ce dernier) responsable des problème liés à l’imigration. La composition de ce virus est fait de la rougeole, rubéole et du VIH. Maintenant, je vous demande d’être objectif et sérieux dans votre réflexion – comment une plante tel que l’Artémisia Annua peut-elle traiter le covid-19 tout en prenant en compte les composants de ce dernier ?

    L’Afrique sert de cobaye comme toujours, le passer l’a toujours prouver. Innoculation de l’hépatite B dans les vaccins de la grippe, puis la stérélisation du continent africain, et j’en passe. Le gouvernement français est complice avec les gouvernement africains, aucun d’eux ne veut le bonheur des africains, seul les capitaux bancaiers et industriels comptes. L’Afrique est un problème pour les mondialistes, et le grand manitou qui dirige ce monde veut s’emparer du continent africain pour ces richesses qu’il est obliger de payer. Le bute étant d’éradiquer les peuples afin de prendre le pouvoir. Comprenez bien que c’est Bill Gates qui a créer ce virus covid-19, afin de mettre en place une vaccination forcée, basée via des nanotechnolnogies + RFID pour éliminer une partie et vacciner la planète entière. Le président malgache est un assassin en puissance à la botte de BigPharma ! Ce remède vient de la France et non de Madagascar, effectuez des recherches et voyez comment ils se foutent de tout le monde. Les deux premiers pays qui ont commander le remède sont le Sénégal et le Congo qui sont connus pour obéir aux ordres de l’OMS à la lettre !!!

    L’Artémisia Annua ne peut en aucun cas soigner le covid-19, sinon on s’en serait servit pour traiter le VIH ainsi que la rougeole et la rubéole. Comme je l’ai mentionner plus haut, le virus covid-19 est un virus mutant, il est donc impossible de trouver un vaccin permettant de traiter la maladie. Sachez néanmoins, qu’il existe déjà des miliard de vaccins disponible, mais ils sont en train de les réajuster afin d’y inoculer la nanotechnologie qui permettra de tracer chaque individu – effectuez également des recherches à ce sujet.

    Apprenez à réfléchir au lieu de servir d’idiot utile au nouvel ordre mondial !

    • @Gaialand,
      Tu te perds un peu dans tes explications sur l’artemisia. Voici mon point de vue
      L’artemisia est l’une des plantes les plus extraordinaires en matière médicale (j’ajouterai le moringa et le cannabis sativa).
      Elle a été interdite (sans motif) dans certains pays d’Europe (France, Belgique, etc..), bref certainement sous la pression des lobbies, exactement de la même façon que ce qui s’observe avec l’Hydroxychloroquine (utilisée par le Dr raoult), qui sera certainement interdite au profit du remdesivir (des centaines d’euros la boite contre moins de 10 euros pour la chloroquine).
      Perso, je ne compte pas me faire vacciner avec un vaccin à ARN (brin d’ADN génétiquement modifié), et me faire injecter un OGM dans le corps. Les vaccins à ARN n’ont jamais été testés sur des humains et l’épidemie de Covid-19 sera l’occasion rêvée pour certains d’insérer des Organismes Génétiquement Modifiés (vaccin à ARN messager) dans le corps de certains peuples. L’ Afrique doit refuser ces vaccins à ARN qui vont déferler sur le continent en 2021, et seront certainement obligatoires car dotés de certificats numériques (testés au Malawi) puis des micropuces rfid (microchips) permettant de savoir ceux qui refusent ce vaccin à ARN.
      Les brevets ont déjà été délivrés concernant les micropuces et certificats numériques qui permettront de faire des achats : voici le numéro du brevet : W02020060606 (publication number : WO/2020/060606, Publication date : 26/03/2020, Applicants : Microsoft Technology Licensing, LLC).
      L’Afrique, après 500 ans d’esclavage, de colonisation, néocolonisation n’est pas encore sortie de l’auberge.

  7. L’artemisia, en plus de rétablir le malade contre le covid-19, guérit le paludisme (malaria), en éliminant 99,5% des souches de plasmodium (L’artesunate ne fait que 79% au mieux).
    L’artemisia guérit aussi la tuberculose en 1 mois, l’anémie, l’arthrite.
    Certains mêmes lui donnent la capacité de soigner le cancer de sang, mais cette hypothèse reste à prouver.
    Bref, L’Artémisia, le Moringa, et le Cannabis sativa (sans THC) sont les “reines” des plantes médicinales de par les vertus médicinales de leurs feuilles.
    La vitamine C est aussi la “reine” des vitamines (en abondance dans le moringa), stimulant véritablement le système immunitaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here