Marché financier UMOA : Engouement renouvelé des investisseurs pour la signature du Burkina

0
La signature du Burkina au niveau du marché financier de l’Union monétaire ouest africaine (UMOA) suscite toujours un engouement des investisseurs qui, en l’espace d’une semaine ont à nouveau sursouscrit aux bons assimilables du trésor (BAT) à 364 jours et obligations assimilables du trésor à 5 ans organisée le 16 avril 2020 par la Direction générale du trésor et de la comptabilité publique du Burkina en partenariat avec l’Agence UMOA-Titres.

Le 8 avril 2020 en effet, le trésor public burkinabé avait organisé une émission similaire qui avait enregistré une forte soumission des investisseurs à hauteur de 342,78% (102,834 milliards de FCFA) pour un besoin de 30 milliards de FCFA.

Ces mêmes investisseurs ont récidivé au terme de l’opération sous revue. Recherchant 35 milliards de FCFA, le trésor public du Burkina s’est proposé 142,459 milliards de FCFA, soit un taux de couverture du montant mis en adjudication par les soumissions de 407,03%.

Le but de l’opération est d’assurer la couverture des besoins de financement du budget de l’Etat du Burkina. Au titre du deuxième trimestre 2020, les autorités gouvernementales burkinabés projettent l’émission de 160 milliards de FCFA  de titres publics à raison de 105 milliards sous forme de BAT et 55 milliards sous forme d’OAT.

Sur le montant des soumissions globales, l’émetteur a retenu 38,500 milliards de FCFA et rejeté les 103,959 milliards de FCFA restants, soit un taux d’absorption de 27,03%.

L’émetteur s’est engagé à rembourser les BAT le premier jour ouvré suivant la date d’échéance fixée au 15 avril 2021. Par contre, les intérêts sont payables d’avance et précomptés sur la valeur nominale des bons qui est d’un million de FCFA.

Pour ce qui est des OAT à 5 ans, le trésor public burkinabé entend les rembourser le premier jour ouvrable suivant la date d’échéance fixée au 17 avril 2025. Le paiement des intérêts se fera, pour sa part, à un taux  de 6,25% l’an dès la première année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here