Cameroun : 108 milliards de FCFA de financement islamique pour les secteurs agricole et pétrolier

0
Les fonds obtenus ont été orientés pour le développement et la modernisation des infrastructures de deux mastodontes de l’économie nationale, la Société de développement de coton et la Société nationale de raffinage. Le financement islamique dans l’économie camerounaise se renforce de plus en plus, en l’occurrence, la formule Murabaha qui est une forme de prêt sans intérêt. Ces derniers temps, l’Etat a eu recours à ce type de financement, dont des ressources ont été orientées


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Nouvel utilisateur ?
*Champ requis