Opérationnalisation de la Bourse des Matières Premières Agricoles en Côte d’Ivoire: la BRVM et l’ARRE signent un Mémorandum d’Entente

0

La Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) et l’Autorité de Régulation du système des Récépissés d’Entreposage (ARRE) ont scellé un partenariat dans le cadre de l’exécution du projet de création de la Bourse des Matières Premières Agricoles de Côte d’Ivoire (BMPA), en procédant à la signature d’un Mémorandum d’Entente.

La signature de ce Mémorandum vise (i) la mise en place d’un cadre institutionnel de coopération entre l’ARRE et la BRVM agissant pour le compte de la BMPA en constitution ; (ii) l’identification, l’évaluation et l’exploitation des synergies et de la complémentarité entre les Acteurs de la Bourse des Matières Premières Agricoles ; (iii) la négociation des Récépissés d’Entrepôts du SRE sur le système de négociation de la BMPA pour favoriser leur financement et (iv) la construction in fine d’un Marché Agricole organisé autour du Système de Récépissé d’Entrepôts (SRE) et de la BMPA répondant aux ambitions de l’Etat Ivoirien et conforme aux standards internationaux.

Saluant la signature de ce mémorandum, Monsieur Edoh Kossi AMENOUNVE, Directeur Général de la BRVM et du DC/BR, a indiqué que : « La BMPA de Côte d’Ivoire sera un marché organisé de classe mondiale qui apportera des solutions aux enjeux et défis de l’écosystème agricole ivoirien et constituera un outil financier de gestion des risques. Elle atteindra ses objectifs quand un producteur sera en mesure de choisir sa cadence de production en fonction des prix au comptant et à terme déterminés par l’offre et la demande ».

Quant à Monsieur Justin KOFFI, Directeur Général de l’ARRE il a indiqué que c’est un programme ambitieux « la Côte d’Ivoire qui a plus de 23 produits Agricoles éligibles pour des récépissés d’entreposage, ne peut réaliser une transformation structurelle son économie sans créer une bourse des matières premières agricoles fondée sur un système d’entreposage supporté par des récépissés d’entreposage efficaces, fiables et conformes aux normes et standards internationaux ».

A propos de l’ARRE

Créé par décret N° 2015-538 du 20 juillet 2015, l’Autorité de Régulation des Récépissés d’Entreposage (ARRE) a pour mission, notamment, de réguler et de contrôler le fonctionnement du système de récépissés d’entreposage, de mettre en place un système de contrôle de récépissés d’entreposage électronique fiable et sécurisé et de contribuer à la définition de la politique de l’Etat en matière d’échanges et d’entreposage de marchandises en conformité avec les objectifs de la Bourse des Matières Premières Agricoles.

www.arre.ci

A propos de la BRVM

Portée sur les fronts baptismaux le 18 décembre 1996 à Cotonou (BENIN), la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) est une bourse électronique parfaitement intégrée commune à 8 pays de l’Afrique de l’Ouest:  Bénin,  Burkina  Faso,  Côte  d’Ivoire,  Guinée-Bissau,  Mali,  Niger,  Sénégal  et  Togo.  Outre  les  titres de participation (actions), la BRVM propose l’admission et la négociation des titres de créance (obligations).

La BRVM offre aux investisseurs un environnement boursier de classe mondiale avec des systèmes de Cotation et de règlement/livraison des transactions à la fine pointe de la technologie. La BRVM assure la Vice-Présidence du Comité Exécutif de l’African Securities Exchanges Association (ASEA) et est membre du Conseil pour l’Intégration des Marchés de Capitaux en Afrique de l’Ouest (WACMIC).

Elle est depuis novembre 2016 classée dans la catégorie des marchés frontières par le MSCI. www.brvm.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here