Togo : 6 candidats et un président sortant

0
Affluence dans les bureaux de vote à Lomé. Samedi 22 février 2020. Photo FA.

Par Rodrigue Fénélon Massala, envoyé spécial à Lomé.

Le top départ des opérations électorales du jour J de la présidentielle togolaise a été donné ce samedi 22 février à 6h. Les électeurs togolais se sont levés tôt, dès 6h00 pour prendre d’assaut les bureaux de votes. Ce matin dans les bureaux de vote où nous sommes passés, il n’y avait pas de tension particulière, même si certains, à l’image de ce père de famille sur le pied depuis les premières lueurs du matin, étaient un peu irrités de devoir patienter, de ne pas trouver leurs noms sur les listes.

Dans chaque bureau, les délégués des différents partis scrutaient, eux, attentivement le déroulé du processus, souvent dans une ambiance assez sereine. Interrogé sur l’affluence, un chef de centre de vote nous précise que les électeurs dans ce quartier ont ici l’habitude de venir voter très tôt, pour ensuite vaquer à leurs occupations. Dans cette école, comme dans les 9 375 autres bureaux de vote du pays, les électeurs ont jusqu’à 16 heures, temps universel, pour venir accomplir leur devoir civique.

Les principaux candidats de l’opposition, à savoir Jean Pierre Fabre et Agbeyome Kodjo, ont exprimés leurs devoirs civiques a Lomé. Quant au président sortant et candidat à sa propre succession, Faure Gnassingbe, il a accompli son droit civique dans la ville natale de son défunt Père à Pia dans le Nord du pays . En attendant la fermeture des bureaux de votes et la phase des dépouillement, la journée électorale est calme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here