Mauritanie: Egis NOVEC et Esabr se bousculent dans le contrat de l’Assemblée nationale

0
Le consultant  français Egis a été sélectionné pour la course au contrat du suivi des travaux des locaux qui abriteront l’Assemblée nationale à Nouakchott. Egis est connu en Mauritanie pour avoir glané divers contrats dont celui relatif à la supervision des travaux de l’extension du Port autonome de Nouakchott. L’entreprise devra néanmoins livrer bataille face à un groupement qui a pour chef de file le mauritanien ESABR,  au marocain NOVEC, au consortium composé de BECR


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Nouvel utilisateur ?
*Champ requis