Sénégal : l’AFD appuie la bonne gouvernance du PSE

0

L’Agence Française de Développement (AFD)va renforcer son appui aux efforts du Sénégal pour une meilleure gouvernance avec un financement de 50 millions d’euros, soit environ 32,8 milliards de FCFA.

La convention a été signée, jeudi 16 janvier, par Amadou Hott, ministre sénégalais de l’Economie, du Plan et de la Coopération et  Alexandre Pointier, directeur de l’AFD.

Ce financement sous forme d’appui budgétaire sectoriel a pour finalité d’accompagner les efforts du Gouvernement sénégalais dans la mise en œuvre de sa stratégie de réforme des finances publiques.

Ceci dans le but  d’atteindre les objectifs déclinés dans le Plan d’action prioritaire (PAP 2) du Plan Sénégal émergent (PSE) de 2019-2023.

Pour le ministre  cette convention est octroyée  sous forme de prêt de politique publique.

D’abord  une première tranche d’un montant de 20 millions d’Euros soit environ 13,1 milliards de FCFA, sera décaissée dans les meilleurs délais.

Ensuite  une enveloppe  de 30 millions d’Euros  (19,6 milliards de Francs), sera libérée en décembre 2020.

Ce projet contribuera à renforcer l’exhaustivité et la transparence du budget de l’Etat à travers la mise en place effective de la budgétisation en mode programme et une meilleure communication de l’information budgétaire au niveau du public.

Il permettra également d’améliorer la mise en œuvre des investissements publics et accompagnera les autorités sénégalaises dans leur volonté de mieux encadrer les établissements et entreprises publics, ainsi que les risques budgétaires.

Dans le même temps, il favorisera un accroissement de la mobilisation des recettes fiscales.

Selon les statistiques officielles, le volume  des engagements nets de l’AFD au Sénégal s’élève à un montant de 1,356 milliard d’Euros soit environ 888,21 milliards de Francs CFA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here