Zone CEMAC : la BEAC cherche un Directeur général pour la BVMAC

0

La Banque des Etats de l’Afrique Centrale lance un appel à candidature pour le recrutement du Directeur général de la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique centrale.

Par Achille Mbog Pibasso

Après l’unification des deux bourses de la sous-région le  4 juillet 2019, des changements majeurs sont attendus au sein de cette institution pour donner plus de vigueur au Marché financier communautaire. Dans cette optique, la Banque des États de l’Afrique Centrale (BEAC) qui en est le Dépositaire central unique jusqu’en 2022, lance un avis pour le recrutement du Directeur Général de la Bourse des Valeurs Mobilières de l’Afrique Centrale (BVMAC).

La Bourse régionale est le marché d’actions et d’obligations des entreprises, organisations et gouvernements des six pays membres que sont le Cameroun, la République centrafricaine, la République du Congo, la Guinée équatoriale, le Gabon et le Tchad) qui constituent la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC).

Le recrutement de ce dirigeant est pour assurer le leadership de sa transformation et de son développement institutionnel. Raison pour laquelle la BVMAC chercher à recruter un « Directeur Général qualifié et expérimenté ». Le nouveau Directeur Général devra établir et exécuter des plans pour atteindre les objectifs stratégiques de la Bourse, à savoir « compétitivité, efficacité opérationnelle, diversification et croissance vigoureuse » et devra donner des éclairages et une orientation permettant d’accroître les liquidités et d’approfondir les marchés financiers de la CEMAC.

Sous l’autorité du Conseil d’Administration, il aura la responsabilité de gérer, superviser et promouvoir les activités de la Bourse au profit de ses membres, de toutes les parties prenantes et du public qui y fait des placements.

Dans un communiqué, la BEAC précise que « le contrat à temps plein sera d’une durée de un an renouvelable et la date de démarrage de services est prévue pour le mois de mars 2020 ; les trois premiers mois constituant une période probatoire ».

En invitant les potentiels candidats à consulter les termes de référence (TDR) qui donnent les détails de la mission du Directeur Général, la Banque centrale invite les candidats admissibles à manifester leur intérêt à fournir les services décrits ci-dessus. En plus du cursus académique et l’expérience professionnelle avérée en lien direct avec les marchés des capitaux (bourse des valeurs, régulateur ou opérateur des marchés des capitaux) il faut avoir une connaissance approfondie du fonctionnement des institutions financières de la CEMAC et être citoyen d’un de ses pays membres.

Par ailleurs, la maîtrise du français et de l’anglais est requise tandis que la connaissance de l’espagnol ou l’arabe serait un avantage. Les manifestations d’intérêt rédigées en français doivent être au plus tard le 15 janvier 2020 à la Banque des Etats de l’Afrique Centrale.

La BVMAC, qui a son siège à Douala, a été instituée en juillet 2019 à la suite de la fusion de l’ancienne Douala Stock Exchange (DSX) et de l’ancienne Bourse des Valeurs Mobilières de l’Afrique Centrale créée à Libreville (Gabon). Cette fusion devrait servir d’impulsion pour élargir et approfondir les marchés financiers de la CEMAC et assurer un meilleur accès aux liquidités pour les entités cotées en Bourse.

Suite à cette fusion, les administrateurs ont respectivement nommé le Président-directeur général de la BGFIBank Henri  Claude Oyima au poste de Président du conseil d’administration alors que l’ancien Directeur général de la DSX Jean Claude Ngbwa a été porté dans les fonctions du Directeur général par intérim.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here