Sénégal : Amélioration de 99 milliards de FCFA du déficit commercial à fin octobre 2019

0

Le déficit commercial du Sénégal au terme des dix premiers mois de 2019, s’est amélioré de 98,7 milliards de FCFA (148,050 millions d’euros) comparé à la même période de l’année 2018, selon les données de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD).

Selon cette structure, le cumul du solde commercial du Sénégal, à fin octobre 2019, s’est établi à -1792,6 milliards de FCFA contre -1891,3 milliards de FCFA pour la période correspondante en 2018.

En glissement mensuel, l’ANSD signale également une légère amélioration avec un solde commercial se situant à -198,6 milliards de FCFA en octobre 2019 contre -199,9 milliards de FCFA au mois précédent. « Cette légère amélioration du solde commercial est expliquée par la réduction du déficit vis-à-vis du Nigéria (-0,4 milliard de FCFA contre -37,2 milliards de FCFA au mois précédent) et l’excédent vis-à-vis des Etats-Unis (+7,0 milliards de FCFA contre -37,2 milliards de FCFA au mois précédent) et de la Corée du Sud (+9,6 milliards de FCFA contre -1,6 milliard de FCFA au mois précédent) », avance l’ANSD.

Cependant, le renforcement du déficit vis-à-vis de la Chine (-39,8 milliards de FCFA contre -23,2 milliards de FCFA au mois de septembre 2019) a atténué l’amélioration du déficit de la balance commerciale du Sénégal.

Durant la période sous revue, les exportations du Sénégal sont ressorties à 171,1 milliards de FCFA contre 148,1 milliards de FCFA au mois de septembre 2019, soit une hausse de 15,5%. Ce relèvement est essentiellement expliqué par l’ANSD par l’augmentation des expéditions de titane (9,1 milliards de FCFA contre 0,5 milliard de FCFA au mois précédent), de conserves de poissons (8,7 milliards de FCFA contre 1,0 milliard de FCFA au mois précédent), d’acide phosphorique (+56,0%) et de crustacés, mollusques et coquillages (+44,7%). Toutefois, le repli des exportations d’huile brute d’arachide (-94,5%) et d’or non monétaire (-25,7%) a atténué cette tendance à la hausse. Comparées au mois d’octobre 2018, les exportations se sont relevées de 63,2%. Leur cumul à fin octobre 2019 s’est établi à 1673,5 milliards de FCFA contre 1318,1 milliards de FCFA pour la période correspondante en 2018 (+27,0%).

Les principaux produits exportés sont l’or non monétaire (29,7 milliards), l’acide phosphorique (19,4 milliards), les poissons frais de mer (13,6 milliards), les produis pétroliers (13,1 milliards) et les crustacés, mollusques et coquillages (11,9 milliards).

Les principaux clients du Sénégal sont la Suisse (14,7%), l’Inde (11,9%), le Mali (10,3%), les Etats-Unis (7,8%) et la Corée du Sud (6,6%).

Quant aux importations du mois d’octobre 2019, elles se sont relevées de 6,3% atteignant 369,7 milliards de FCFA contre 348,0 milliards de FCFA au mois précédent. Selon l’ANSD, cette hausse est imputable à celle des achats à l’extérieur de sucres bruts et raffinés (4,9 milliards contre 0,9 milliard en septembre), de maïs (4,8 milliards contre 0,8 milliard au mois précédent), de froment de blé et méteil (11,8 milliards contre 3,0 milliards au mois précédent) et de produits pharmaceutiques (+78,5%).

Cependant, le fléchissement des importations de produits pétroliers finis (-23,4%) et de moteurs et machines à moteurs (-81,8%) a atténué cette hausse. Par ailleurs, l’absence d’importation d’huile brute de pétrole au cours de la période revue contre 38,6 milliards de FCFA en septembre 2019 a modéré cette hausse.

Comparées au mois d’octobre 2018, les importations ont progressé de 8,6% avec un cumul à fin octobre 2019 s’établissant à 3466,1 milliards de FCFA contre 3209,3 milliards de FCFA pour la période correspondante en 2018.

Les principaux produits importés sont les produits pétroliers finis (40,8 milliards), les autres machines et appareils (34,8 milliards), les produits pharmaceutiques (17,7 milliards), les métaux communs (15,7 milliards) et le riz (15,1 milliards).

Les principaux fournisseurs du Sénégal sont la France (19,6%), la Chine (12,9%), les Pays-Bas (5,8%), la Belgique (5,0%) et l’Inde (4,4%).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here