Côte d’Ivoire: rencontre entre Guillaume Soro et Blé Goudé

0
Une poignée de mains scrutée de part et d'autre de la Lagune Ebriée.

Ce dimanche 24 novembre 2019, Guillaume Kigbafori SORO, Président de Générations et peuples solidaires (GPS) et Charles Blé GOUDÉ, Président du du Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (Cojep) ont tenu une séance de travail à la Haye. Les deux leaders, ayant pratiquement le même âge et issu de la même génération estudiantine des années 90 ont jusque-là suivi des trajectoires opposées.

Aussi, ce rapprochement inattendu interpelle plus d’un, tant dans le camp du président Laurent Gbagbo, co-détenu de Blé Goudé à la Haye et, tout comme lui, suspendu à un éventuel appel de la procureure de la CPI, Fatou Bensaouda, que dans celui du président Alassane Ouattara, où l’on ne désespère pas de convaincre Soro de revenir dans la famille RHDP que dans celui du PDCI où le président Bedié multiplie les assauts d’amabilité envers Soro, au risque, dit-on, de froisser quelques lieutenants et candidats à la chefferie.

Que se sont dits les deux leaders politiques et ex-leaders de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI)? A l’heure où nous mettions sous presse, le mystère restait entier. “« Fidèle à la mission de recherche de la paix que je me suis librement imposée, pour respecter et mettre en pratique ma volonté inébranlable de rencontrer et écouter tous les acteurs majeurs de la classe politique ivoirienne, j’ai le devoir de vous informer qu’une rencontre est prévue ce jour dimanche 24 novembre 2019 entre monsieur Guillaume Soro président du GPS et monsieur Charles Ble Goude (moi), président du COJEP. La Côte d’Ivoire un tout qui a besoin de tous. Que Dieu bénisse la Côte d’Ivoire » a déclaré ce dimanche 24 novembre 2019, le président du COJEP, Charles Blé Goudé.

Pour sa part, Guillaume Soro, candidat déclaré aux présidentielles de 2020, n’a pas encore prononcé un mot. Le temps dira.

Communiqué conjoint

Voici le communiqué conjoint diffusé à l’issue de la rencontre entre les deux leaders:

Ce Dimanche 24 novembre 2019, conformément à la tradition africaine Monsieur Guillaume Kigbafori SORO, Président de GPS a rendu visite à la Haye aux Pays-Bas à Monsieur Charles Blé GOUDÉ, Président du COJEP pour lui témoigner sa compassion, sa solidarité et

son soutien.

Placée sous le signe de la recherche de la paix dans l’intérêt du peuple de Côte d’Ivoire, cette rencontre de retrouvailles entre deux camarades de lutte de longue date, a été l’occasion de longs et fructueux échanges emprunts de vérité sur la situation socio-poli- tique nationale.

1- Monsieur Guillaume Kigbafori SORO, Président de GPS et monsieur Charles Blé GOUDÉ, Président du COJEP saluent la mémoire de toutes les victimes des tristes et douloureux événements qui ont meurtri la nation et ont encore adressé leurs condoléances les plus attristées aux familles endeuillées ;

2- Monsieur Guillaume Kigbafori SORO, Président de GPS et monsieur Charles Blé GOUDÉ, Président du COJEP ont tenu à exprimer leur compassion et leur solidarité au peuple de Côte d’ivoire pour les traumatismes et les nombreux préjudices subis au cours de la crise que notre pays a vécue.

3-Monsieur Guillaume Kigbafori SORO, Président de GPS et monsieur Charles Blé GOUDÉ, Président du COJEP, s’engagent à œuvrer pour une réconciliation sincère et non propagandiste en Côte d’Ivoire.

Toutefois, les deux personnalités conviennent que la réconciliation doit se nourrir de vérité et de repentance, gage de tout pardon.

4-Monsieur Guillaume Kigbafori SORO, Président de GPS et monsieur Charles Blé GOUDÉ, Président du COJEP, réalisant qu’au regard de l’impossibilité pour les ivoiriens de demeurer perpétuellement dans la belligérance, ont émis le vœu que toutes les filles et fils de la Côte d’Ivoire se retrouvent au chevet de la mère patrie.

5- Monsieur Guillaume Kigbafori SORO, Président de GPS et monsieur Charles Blé GOUDÉ, Président du COJEP réaffirment la nécessité de privilégier la voie du dialogue, de la négociation et de la concertation dans la résolution des conflits et difficultés inhérents

à la marche de la Côte d’Ivoire.

6- Les deux leaders exhortent le régime d’Abidjan à organiser des assises politiques nationales inclusive en vue de vider tout le passif de la récente crise qui a endeuillé la Côte d’Ivoire afin de créer les conditions idoines pour une stabilité et une paix sociale durable.

Les deux personnalités ont convenu de poursuivre les échanges et initiatives pour le triomphe de la paix en Côte d’Ivoire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here