La Nairobi Securities Exchange sur les obligations vertes

0

Le Kenya pourrait prochainement  solliciter le marché des obligations vertes, une deuxième fois pour financer  ses projets énergétiques, a annoncé, lundi 4 novembre, le  président de la Nairobi Securities Exchange,  Samuel Kimani.

Pour  le haut responsable, le marché est  propice pour  pouvoir  mobiliser les fonds nécessaires d’autant plus que le pays compte à son actif plusieurs projets éligibles pour ce type de financement tels que les centrales géothermiques , solaires , éoliennes entre autres.

Ce type de projet, souligne-t-il, permettra également de faire face aux effets de changements climatiques.

Une obligation verte est un emprunt émis sur le marché par une entreprise ou une entité publique auprès d’investisseurs pour lui permettre de financer ses projets contribuant à la transition écologique (énergies renouvelables, efficacité énergétique, gestion durable des déchets et de l’eau, exploitation durable des terres, transport propre et adaptation aux changements climatiques…).

En rappel, le Kenya a réussi à mobiliser près de 41,5 millions dollars lors de sa première émission de green bonds pour financer les logements  des étudiants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here