Sénégal : African Risk Capacity casque fort pour les populations sinistrées

0
Dakar le 4 novembre 2019. Cérémonie de remise de la contribution de l’Arc aux populations sénégalaises affectées par la sécheresse. De gauche à droite, Dolika Banda, PCA de l’ARC, Ali Ngouille Ndiaye, ministre de l’Intérieur et Mohamed Beavogui, DG de l’ARC.

La Mutuelle panafricaine de gestion des risques (African Risk Capacity -ARC) a mis sur la table un montant cumulatif de 14 milliards de FCFA, soit environ  21, 3 millions d’euros, pour  appuyer  les populations  sénégalaises touchées par  la sécheresse de 2019.

Une situation due essentiellement  à une mauvaise campagne agricole  où près de 975000 personnes  du monde rural seraient  affectées, selon l’Agence Nationale de l’Aviation Civile et de la Météorologie (ANACIM).

La remise du chèque ARC LTD au gouvernement du Sénégal et au partenaire Réplica, Start Network, a été faite, lundi 4 novembre à Dakar.
La cérémonie s’est déroulée sous la présidence du ministre sénégalais de l’intérieur, Aly Ngouille Ndiaye et  de Mohamed Beavogui, Directeur Général de l’ARC et en présence de Abdoulaye NOBA,Directeur de la Protection civile,Superviseur national du Programme ARC au Sénégal et Massamba DIOP, Administrateur national dudit Programme.

Dans  son communiqué, l’ARC  a fait savoir que «  le gouvernement du Sénégal et le partenaire Réplica, Start Network, vont recevoir un décaissement, le 11 novembre 2019 prochain, d’un montant minimum respectif de 7.5 milliards de FCFA (11,4 millions d’euros) et 6.4 milliards de FCFA (9,millions d’euros) afin d’assister les populations les plus affectées ».

Un Plan Définitif de Mise en Oeuvre décrivant les activités seront engagées. Le programme, défini par le gouvernement du Sénégal et Start Network, est en cours de validation par le Comité de revue et de validation de l’ARC.

Le versement prévu portera le total des décaissements effectués par l’ARC Ltd au gouvernement du Sénégal à environ 38 millions dollars  depuis 2014.
Selon les statistiques officielles, sur la même période,  les États membres ont signé 32 contrats d’assurance représentant 73 millions dollars de primes versées pour une couverture d’assurance cumulée de 553 millions dollars  en vue de la protection de 55 millions de personnes vulnérables dans les pays africains participants .

Créée en 2012, l’ARC,  composé de l’Institution de l’ARC et de la Société d’assurance de l’ARC (ARC Ltd), s’est assignée comme mission principal d’aider les États membres à améliorer leurs capacités afin de mieux planifier, préparer et répondre aux catastrophes météorologiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here