Ouganda : la Banque centrale baisse son taux directeur à 9,0% pour relancer la croissance

0

La Banque centrale ougandaise a annoncé, lundi 7 octobre, qu’elle a baissé son taux directeur de 100 points de base à 9,0% pour relancer l’activité économique du pays.

Une première depuis le mois d’octobre  2018 où la Bank of Uganda a revu à la baisse ses principaux  instruments de politique monétaire.

« Cette baisse  du taux directeur est due  aux perspectives favorables en matière d’inflation où on a constaté une marge de manœuvre au mouvement d’assouplissement des politiques », a déclaré le gouverneur de la banque centrale, Emmanuel Tumusiime-Mutebile.

Le rythme de croissance,  souligne-t-il, a ralenti au premier semestre de 2019 par rapport au deuxième semestre de 2018.

Sur ce, l’institution a jugé nécessaire que les perspectives d’inflation modérées offrent la possibilité d’une réduction du taux directeur afin de soutenir la croissance économique, a-t-il affirmé.

En rappel, l’indice global des prix à la consommation (IPC) du pays est passé de 2,1% en août à 1,9% en septembre, sous l’effet de la baisse des prix des produits alimentaires, du raffermissement de la monnaie locale et de la demande modérée des consommateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here