Algérie : les compagnies d’assurance courent derrière 15 millions d’euros

0

Les sociétés d’assurance algériennes  doivent recouvrer  une créance estimée à 20 milliards de dinars algériens, soit   15 millions d’euros envers  11 groupes  industriels, rapporte  la presse locale en début de semaine.

Ces  entreprises dont   le groupe d’Ali Haddad, ETRHB, le groupe KouGC des frères Kouninef et le groupe Tahkout, CIMA Motors sont impliqués dans une affaire de corruption présumée.

S’exprimant sur cette question,  le P-DG d’Alliance Assurances et vice-président de l’Union Algérienne des Sociétés d’Assurances et de Réassurance (UAR), Hassan Khelifati,  a soutenu que cette  dette  risque de plomber l’activité du secteur de l’assurance.

Le responsable a également informé que « l’essentiel de cette somme est dû par le groupe ETRHB, de Ali Haddad, dont la redevance est estimée à 15 milliards de dinars, suivi par plusieurs autres groupes privés, principalement le groupe des frères Kouninef et Mahiedine Tahkout ».

Le  P-DG d’Alliance Assurances, à  en  outre évoqué le manque de dynamisme du secteur de l’assurance,  qui a enregistré une  baisse de son chiffre d’affaire de 10 milliards de dinars.

En  rappel, le marché des assurances algérien, a  connu une production additionnelle de 2,8 milliards de dinars (environ 23,5 millions USD), soit une hausse de 7,1% en glissement annuel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here