Non classéNigéria : sanctions infligées à des banques dès le...

Nigéria : sanctions infligées à des banques dès le 1er octobre prochain

-

Le gouverneur de la Banque Centrale du Nigéria, Godwin Emefiele, a fait  savoir  que certaines banques commerciales qui n’ont pas obéi à la directive d’augmenter le ratio prêts / dépôts à 60%, seraient passibles de sanctions à compter du 1er octobre.

S’exprimant, en début de semaine  dans une interview accordée à Bloomberg TV à Londres, le  gouverneur  a   précisé  que certains établissements  n’ont pas  appliqué cette nouvelle mesure.

La Banque Centrale a ordonné aux banques d’augmenter leurs prêts d’ici à la fin du mois de septembre afin de soutenir l’activité économique du pays, au ralentissement depuis 2016.

Le Nigéria dont le budget dépend à  plus de 70% des exportations de pétrole, est secoué de plein fouet  par la chute des cours de cette matière première.

Sur ce, les  autorités monétaires  ont exhorté les banques à s’orienter vers des obligations naira, qui offrent des rendements élevés, au crédit à la consommation et aux entreprises.

Mais, les établissements bancaires ont émis des réserves car  soutiennent-ils, l’octroi de crédits supplémentaires dans un contexte d’inflation à deux chiffres pourrait compromettre la santé du système bancaire.

En rappel, S & P Global Ratings a averti la semaine dernière  que cette nouvelle mesure prise par  la banque centrale ne favorisera pas l’octroi de crédit, à moins que le gouvernement n’élimine d’autres obstacles structurels à l’investissement dans le pays le plus peuplé d’Afrique.

Ibrahima jr Dia
Economiste de formation, passionné des questions de développement, suit l'actualité financière africaine au jour le jour. Milite pour une Afrique nouvelle sans frontières et sans préjugés. A lu Marx, Adam Smith et Cheikh Anta Diop et aime échanger sur ces sujets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X