Nouvel accord triennal du FMI au Mali

1

Le Fonds monétaire internationale (FMI) a annoncé, mercredi 28 août, avoir approuvé un accord triennal de 192 millions USD et un décaissement de 27,4 millions USD au Mali, au titre de la facilité élargie de crédit (FEC).

D’après un communiqué de l’institution, ce nouveau programme vise à soutenir la stratégie de développement des autorités en vue d’une croissance forte et inclusive par la création d’emplois, la diversification de l’économie et une plus grande résilience. Il « vise le respect du critère de l’UEMOA pour un déficit budgétaire global ne dépassant pas 3% du PIB à partir de 2019 ».

« L’objectif immédiat du programme est de ramener la perception des recettes à celle d’avant 2018 grâce au renforcement de l’administration fiscale et des douanes. Les données sur le recouvrement des recettes pour le premier semestre de 2019 indiquent que des progrès considérables ont déjà été réalisés », poursuit le FMI dans son communiqué. « Un autre objectif urgent est de placer la société d’électricité du pays  sur une base financière solide, de sorte qu’elle puisse fournir de l’électricité de manière efficace et rentable, élément essentiel du développement économique, aux entreprises et aux ménages du pays », conclue-t-il.

Par ailleurs, l’institution souligne que le « Mali a réalisé des progrès significatifs dans le cadre du programme précédent appuyé », malgré des « conditions difficiles ».

« Si les perspectives économiques restent globalement positives, elles sont sujettes à d’importants risques de dégradation liés aux conditions de sécurité, aux chocs potentiels sur les termes de l’échange (prix de l’or, du coton et des combustibles) et aux conditions météorologiques défavorables », remarque le directeur général adjoint et président du FMI par intérim.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here