Nigeria : les réserves de change chutent d’un milliard de dollars en un mois

0
Muhammadu Buhari, président du Nigeria

C’est le plus bas niveau enregistré par le Nigeria en 17 mois.  Les réserves de change du pays sont passées à 44 milliards USD au 23 août 2019 d’après les données publiées sur le site de la Banque centrale (CBN), contre 45 milliards au 25 juillet 2019, soit une baisse d’un milliard de dollars en l’espace d’un mois.

C’est en mars 2018 que les réserves de la plus importante économie d’Afrique ont été évaluées à 44 milliards USD pour la dernière fois. En mai 2019, elles avaient franchi le seuil des 45 milliards de dollars, et depuis, ont considérablement augmenté jusqu’à la récente chute que l’on impute à la chute du prix du pétrole et à l’augmentation des importations, entre autres.

Le pays a pourtant pris, récemment, des mesures pour renverser la courbe. Mardi 13 août, la présidence a annoncé avoir demandé à la Banque centrale de « cesser de fournir des devises pour l’importation de produits alimentaires dans le pays ». L’institut d’émission avait déjà interdit les importations de lait et imposé des restrictions aux importations de produits textiles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here