Les assureurs nigérians négocient un allongement du délai de recapitalisation

0

Ils jugent trop court le délai imposer par NAICOM pour se conformer à l’exercice recapitalisation. Les acteurs du secteur des assurances nigérians ont en effet saisi le régulateur du marché afin de demander une prolongation de la date de mise en conformité aux nouvelles exigences de capital minimum fixé au 30 juin 2020. 

Les compagnies d’assurance souhaitent le prolongement du délai de 3 voir 5ans. Ces derniers affichent leurs inquiétudes quant à leurs difficultés à accroître leur capital et à attirer les investisseurs. En cas de rejet de leur requête, les assureurs craignent de se retrouver dans l’obligation de céder des actions à des investisseurs étrangers pour se plier aux exigences imposées. Ces professionnels estiment que les exigences réglementaires proposées n’ont pas été suivies de mesures d’accompagnement permettant d’améliorer les finances et les investissements.

Au mois de mai dernier, la Commission nationale des assurances (NAICOM) avait de nouveau appelé les sociétés d’assurance opérant au Nigeria à se conformer à la nouvelle augmentation de capital désormais portée à 20 milliards de nairas (55,4 millions de dollars) contre 10 milliards (27,7 millions de dollars) actuellement. 

Pour rappel, en 2018, la NAICOM avait annoncé une recapitalisation par paliers pour les sociétés d’assurance avec un délai d’un an pour se conformer, mais a abandonné l’idée après que les actionnaires eurent contesté le processus devant les tribunaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here