Gabon : Attijariwafa Bank arrangeur d’un emprunt obligataire de 100 milliards FCFA

0

L’Etat gabonais procèdera sur le marché de financier sous-régional dès juillet prochain, à l’émission d’un emprunt obligataire de 100 milliards de FCFA à la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique centrale (BVMAC). Un appel public à l’épargne qui a pour principal arrangeur, Attijari Securities Central Africa (ASCA), filiale du groupe bancaire marocain Attijariwafa Bank. Le mandat dévolu à cette banque se limitant à la structuration, la centralisation et le placement des titres publics qui seront émis.

D’une maturité de cinq ans avec un taux d’intérêt de 6,25% cette opération dont l’Etat gabonais attend la mobilisation des investisseurs en vue de financer des projets de développement, notamment la construction des infrastructures pourrait être la toute première cotation de la bourse unifiée de la CEMAC. Celle-ci intervenant après la désignation par les chefs d’Etat de la CEMAC de la Commission de surveillance du marché financier d’Afrique centrale (COSUMAF) comme unique autorité de régulation et dont les activités ont débuté le mars  2019 à Libreville, au Gabon, et de la BVMAC comme unique bourse régionale et dont le lancement des activités est prévu le 05 juillet 2019 à Douala, au Cameroun.

Selon des sources, le ministère du Budget et des Comptes publics et celui de l’Economie, de la Prospective et de la Programmation du développement chargé de la promotion des investissements publics et privés qui pilotent le projet pourraient faire des «propositions avantageuses» dont une dérogation à la Commission bancaire de l’Afrique centrale (COBAC) consentant des taux pondérés de 0% aux banques commerciales qui consentiront les avances.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here