100 000 Voitures Peugeot (PSA) fabriquées au Maroc

0


Au Maroc, le Roi Mohammed VI a inauguré jeudi 20 juin l’usine PSA de Kénitra, dans Atlantic Free Zone. 

 Le site dispose d’une capacité de 100.000 véhicules et moteurs associés par an, confortant le  “Made in Morocco” déjà bien ancré dans la marque Renault qui exporte, elle, plus de 200 000 voitures dans le monde depuis son site de Tanger. 

L’Usine de PSA créera 4 000 emplois et verra sa capacité doubler dés 2023. 

Dans son discours devant le Roi Mohammed VI, le ministre marocain de l’industrie et du commerce a détaillé le projet : « d’abord réaliser une usine de 100 000 voitures et de 100 000 moteurs en 2020 pour porter sa capacité à 200.000 en 2023 ;

– Ensuite implanter des sous-traitants de PSA, pour atteindre 60% de taux d’intégration locale en 2020 et 80% à terme ;

– puis approvisionner les usines PSA de pièces fabriquées au Maroc, pour atteindre un Milliard d’€ horizon 2025 ;

– Enfin, créer un centre de R&D, de 1500 ingénieurs et techniciens supérieurs.»

Ce projet s’inscrit dans la dynamique soutenue du secteur automobile, qui a doublé ses exportations entre 2014 et 2018, créant ainsi 116.000 emplois.

“Pour la 4ème année consécutive, l’automobile se classe en tête des  industries exportatrices du Royaume, confirmant la Vision dictée par Votre Majesté”, poursuit Moulay Hafid Elalamy.

 L’usine PSA de Kenitra  est de toute dernière génération, conçue pour produire aussi bien des véhicules thermiques que des véhicules électriques. “Elle conforte ainsi non seulement l’ambition industrielle du Royaume mais également la volonté affirmée de Votre Majesté,de faire du Maroc le modèle continental du développement durable”, a encore déclaré M. Elalamy .

En tout, 27nouvelles usines de 10 nationalités différentes se sont  installées à Kenitra, depuis la signature de la convention  avec PSA. Les véhicules produits dans cette usine, bénéficient d’un taux d’intégration de plus de 60%.

Les achats par PSA de pièces fabriquées au Maroc, ont atteint 700 millions d’euros pour l’année 2018, bien au-dessus des prévisions.

L’objectif d’Un Mds d’Euros sera réalisé avant 2025, a assuré le ministre.

Quant au centre R&D qui devait employer 1500 ingénieurs et techniciens supérieurs, l’objectif est dépassé, car il compte aujourd’hui 2300 employés, dont 85% sont des ingénieurs.

 C’est dire comme l’a rappelé le ministre, l’impact du projet PSA sur le secteur automobile du Royaume se fait ressentir, avant même le démarrage effectif de l’usine.

En effet, l’écosystème PSA a créé à lui seul 19.000 emplois directs. PSA a investi 3 milliards de dhs (300 millions d’euros ) et prévoit 3 milliards dhs additionnels dans ses futurs projets. Les  équipementiers ont investi à date plus de 16 milliards de dhs.

La zone industrielle de Kenitra, dédiée à ces équipementiers est occupée aujourd’hui à 92%, par des usines opérationnelles ou des usines en cours de construction.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here