Muhammadu Buhari, président du Nigéria
Le Nigeria est, avec le Bénin et l’Érythrée, l’un des trois pays africains à n’avoir pas encore signé l’accord de la Zone africaine de libre-échange, entré en vigueur le 30 mai 2019. La première économie africaine, pressée par les associations syndicales et patronales, avait créé la surprise en faisant savoir, à la veille du sommet du Kigali du 21 mars 2018 qu’elle n’allait pas signer la ZLECA. A moins d’une année des élections de janvier 2019, le président Buhari avait-il cédé aux pressions populistes et aux intérêts de quelques industriels? « Nous sommes résolus à rompre avec la pratique antérieure consistant


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis