Le Cameroun accueille la 7è Conférence internationale sur les Guichets uniques

0

La 7è Conférence internationale sur les Guichets uniques d’Afrique se tiendra en septembre prochain au Cameroun avec en toile de fond, l’amélioration et le renforcement des échanges économiques intra-africains.

Par Achille Mbog Pibasso

Du 17 au 19 septembre 2019, la capitale camerounaise Yaoundé, sera l’hôte de la 7è Conférence internationale sur les Guichets uniques. L’annonce a été faite le 07 mai 2019 à Douala par le président de l’Alliance africaine du commerce électronique (AACE) Isidore Biyiha, par ailleurs directeur général du Guichet unique des opérations du commerce extérieur (GUCE). D’entrée de jeu, a-t-il indiqué, « nous sommes heureux de vous annoncer que le Cameroun abritera la prochaine conférence internationale sur les guichets uniques. Cet événement qui participe de l’amélioration des échanges intra-africains est parrainé par le Chef de l’Etat Paul Biya ».

Sur le thème « Libérer le potentiel du commerce électronique et optimiser la chaine logistique internationale des pays sans littoral », il sera question pour les acteurs de ce regroupement professionnel de faire le point de leurs activités avec comme principale préoccupation, le renforcement des échanges entre les pays africains. Par rapport à l’option économique du Cameroun, la conférence internationale des Guichets uniques qui « constitue un véritable levier d’intégration régionale », cadre avec le Document de stratégie pour la croissance et l’emploi (DSCE) à l’horizon 2020 qui table sur l’intégration régionale et la diversification des échanges commerciaux.

Une vision qui cadre avec l’engagement pris par les pays membres lors de la dixième session de l’Assemblée générale de l’AACE le 24 avril 2019 à Dakar, au Sénégal, où Isidore Biyiha a été réélu pour un mandat deux ans. Dans cette optique, il a assuré de sa disponibilité à consolider les projets menés avec les partenaires tels que la Banque africaine de développement (BAD), la Commission des Nations unies pour l’Afrique et renforcer la collaboration avec l’Union africaine (UA).

En tout état de cause, les guichets uniques se présentent comme un outil important sur lequel pourrait s’appuyer l’UA pour la promotion la Zone de libreéchange continentale africaine (ZLECA)  dans l’optique booster le commerce et les échanges intra-africains. « Nous avons en projet de travailler avec l’Union africaine pour l’implémentation de la zone de libre échange », a-t-il précisé. Une tâche pour le moins difficile, dans un contexte où l’intégration continentale fait encore l’objet de moult tracasseries à cause des atermoiements de certains pays qui rechignent à se conformer aux traités et aux conventions  internationaux.

Au  sujet des avancées de la dématérialisation du commerce extérieur qui vise la réduction des coûts et des délais de passage des marchandises au Cameroun, le directeur général du Guichet unique a  indiqué que l’implémentation des réformes est une réalité tant il est vrai que « nous avons apporté des changements structurants ». Des améliorations qui ont permis de réduire les délais de deux semaines à cinq jours en moyenne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here