L’ESSEC Afrique organise, pour la seconde année consécutive, l’Entreprenathon

0

Pour la deuxième année consécutive, l’ESSEC Afrique et l’EMI organisent l’Entreprenathon. Les étudiants des deux écoles, regroupés dans des équipes pluridisciplinaires et pluriculturelles, ont l’occasion de travailler ensemble et de s’affronter lors de deux jours de compétition.

Lors de ce hackathon orienté entrepreneuriat et numérique, les participants (73 étudiants pour l’ESSEC et 70 pour l’EMI) oeuvrent pour la concrétisation des projets proposés par les entreprises partenaires.

En effet, cette année connaît la participation de Veolia Environnement, la Société Royale d’Encouragement du Cheval (SOREC), Maroc Numeric Cluster ou encore le Wagon. Différentes thématiques ont été proposées par celles-ci, toutes orientées vers les enjeux du développement des smart cities au Maroc et en Afrique, telles que:

  • Une application destinée aux collaborateurs de Veolia orientée santé et sécurité
  • Un outil de mesure de l’empreinte papier en entreprise
  • Une plateforme de technews destinées aux entreprises marocaine pour être en phase avec les nouvelles tendances technologiques
  • Une plateforme Fiware pour contribuer aux initiatives et projets en créant des service à valeur ajoutée dans les domaines de l’énergie, la santé, le transport et la Smart City

Les étudiants apprennent ainsi à répondre aux défis de l’émergence et du développement marocain et africain, en créant des solutions innovantes et durables dans le secteur du numérique. Ce dernier est encore en plein essor et présente un énorme potentiel, d’où l’importance et la pertinence de cet exercice

Ce partenariat a aussi pour objectif de sensibiliser les étudiants aux thématiques de l’entrepreneuriat et de ses enjeux en Afrique, avec la volonté de collaborer autour de dispositifs pédagogiques innovants entre l’EMI et l’ESSEC. Une manière ludique de promouvoir la formation continue et initiale, ainsi que les échanges pluridisciplinaires entre étudiants d’école d’ingénieur et d’école de commerce.

L’Entreprenathon représente pour la majorité de ces étudiants une première expérience “terrain” de création, de programmation et de gestion de projet qui met à contribution et stimule leurs capacités d’initiative et de créativité. En effet, dans ce genre d’exercice qui s’appuie sur le “Learning by doing”, les étudiants sont pleinement impliqués dans leur propre formation et vont pouvoir créer, se tromper et apprendre de leurs erreurs pour mieux retenir tous les concepts clés pour réussir leurs projets, avec un double encadrement des représentants des entreprises et des équipes enseignantes des deux écoles.

À propos de l’ESSEC

L’ESSEC, fondée en 1907, est un acteur majeur de l’enseignement de la gestion sur la scène mondiale qui détient la « Triple couronne » en ayant les accréditations EQUIS, AACSB et AMBA. Avec 5.867 étudiants en formation initiale, 5.000 participants en formation continue, une large gamme de programmes en management, des partenariats avec les plus grandes universités dans le monde, un réseau de 50.000 diplômés, un corps professoral composé reconnus pour la qualité et l’influence de leurs recherches, l’ESSEC perpétue une tradition d’excellence académique et cultive un esprit d’ouverture au service des activités économiques, sociales et de l’innovation.

En 2016, l’ESSEC a ouvert un nouveau campus ESSEC Afrique à Rabat, au Maroc. Cette implantation de l’ESSEC au Maroc s’inscrit dans le cadre de sa stratégie de développement à l’international, qui vise une présence sur chaque continent et des liens étroits avec les pouvoirs publics marocains. Le choix du Maroc est le choix d’un pays, en pleine expansion, en croissance continue avec une vision à long terme, un pays accueillant et ouvert, un pays qui constitue un véritable hub économique et culturel entre l’Europe et l’Afrique tout en étant ouvert sur le monde.

Pour toute information complémentaire : www.essec.edu

A propos de l’EMI

L’Ecole Mohammadia est une grande école d’ingénieurs sise à Rabat au Maroc. Elle est affiliée à l’Université Mohammed V de Rabat et fait donc partie du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Formation des Cadres. Elle est située au Quartier Agdal où elle occupe une superficie totale de 8 hectares. Son entrée principale donne sur l’avenue Ibn Sina et est agrémentée d’une horloge qui fut réalisée dans les années soixante par des élèves de l’Ecole sous la conduite d’un de leurs professeurs. Toujours opérationnelle, elle symbolise la créativité et le savoir-faire des élèves ingénieurs de l’EMI.

La pierre inaugurale de l’EMI fut posée par Feu sa Majesté Feu Mohamed V le 23 Octobre 1959 soit trois années seulement après l’indépendance.

Sa majesté avait décidé cette création afin de doter le Maroc, très tôt, d’ingénieurs de haut niveau pour asseoir le développement économique marocain et particulièrement celui du secteur industriel qui était alors embryonnaire et demandait des cadres techniques pour en accompagner la naissance et la progression. Quatre filières principales de formation furent alors mises en place : Génie Civil, Génie Minéral, Génie Electrique et Génie Mécanique. Quatre autres filières furent lancées plus tard : Génie des Procédés, Génie Industriel, Génie Informatique et enfin Modélisation et Informatique Scientifique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here