Cameroun : un nouveau patron à la tête de la société Nestlé

0

Robert Helou a été nommé nouvel Administrateur général à la tête de Nestlé Cameroun S.A avec compétence sur l’Afrique Centrale.

Par Achille Mbog Pibasso

Il y a du nouveau au sein de la filiale camerounaise de la multinationale suisse Nestlé. Depuis quelques jours, ce géant agroalimentaire mondial a procédé à la rotation des effectifs au niveau du top management en Afrique. Au terme de ces mouvements, Robert Helou a été porté à la tête de la direction générale pour le Cameroun avec compétence sur l’Afrique centrale.

Le communiqué dont Financial Afrik a pu obtenir une copie le 19 mars 2019 précise que ce dernier a remplacé depuis le 1er mars 2019,  Thomas Caso muté dans les mêmes fonctions à la tête de Nestlé Côte d’Ivoire.

Titulaire d’un MBA en administration des affaires de l’université du Québec à Montréal, Robert Helou était jusque-là, chef des ventes pour Nestlé en Arabie Saoudite.  « Je suis très heureux de cette opportunité qui m’est offerte de poursuivre dignement la mission de Nestlé qui est d’améliorer la qualité de vie et de contribuer à un avenir plus sain pour les individus et les familles de l’Afrique Centrale. J’ai la ferme ambition de contribuer au développement socio-économique du Cameroun et de la sous-région » a-t-il déclaré.

Outre le Cameroun, la région Afrique centrale couvre les pays tels que le Congo, le Gabon, la Guinée Equatoriale, la République Centrafricaine, la République Démocratique du Congo, Sao Tomé et Principe et Tchad. Cette zone de couverture qui fait partie de la région Afrique Centrale et de l’Ouest figure parmi les vingt marchés clés de cette entreprise agroalimentaire à travers le monde.

Dans cette optique, le nouvel administrateur général aura pour mission, «d’accélérer la croissance de Nestlé Cameroun S.A et de consolider la position de leader de l’entreprise dans le secteur agroalimentaire dans la sous-région Afrique centrale». Un challenge dans un contexte d’innovation et de redéploiement à travers le continent pour cette multinationale qui, en dehors d’Abidjan en Côte d’Ivoire, dispose à Douala, au Cameroun, d’une usine de traitement de café.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here