Togo : le gouvernement suspend les travaux de recherche aurifère du chinois Jun Hao Mining

0

Dans une correspondance adressée vendredi 23 novembre au directeur de Jun Hao Mining, le ministre togolais des mines et de l’énergie, Dederiwe Abli Bidamon, a suspendu provisoirement ses travaux de recherche pour l’or dans la zone de Bouzalo-Alombé, « dans le souci de préserver la paix et la cohésion sociale dans ce milieu ».

Détentrice d’un permis de recherche sur l’or dans la zone située dans la préfecture de Tchaoudjo (environ 340 km au nord de Lomé), la société chinoise a démarré ses travaux depuis quelques mois.

« Malheureusement, la mise en œuvre des travaux de recherche dans le périmètre correspondant a engendré des incompréhensions entre votre société et la population de Bouzalo qui menace de vandaliser vos installations », relève le ministre dans son courrier.

« Dans le souci de préserver la paix et la cohésion sociale dans ce milieu, nous vous demandons à travers la présente, d’arrêter provisoirement toutes les activités de recherche dans le périmètre du permis cité en objet dès la réception de la présente note », poursuit-il, non sans rappeler les démarches infructueuses entreprises par ses services qui se sont rendus sur le terrain le 6 octobre et le 21 novembre 2018.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here