Ghana : la banque centrale ouvre une enquête interne sur la faillite de sept banques

0
La banque centrale veut situer les responsabilités en interne sur la faillite de sept banques entre 2017 et 2018.

Sur demande du gouverneur Ernest Kwamina Yedu Addison, le Bureau d’éthique et des enquêtes internes de la Banque centrale du Ghana (BoG) a ouvert des enquêtes pour situer les responsabilités en interne sur la faillite de sept banques entre 2017 et 2018.

« Ce bureau publiera un rapport nous permettant de savoir si des membres de notre personnel, anciens ou actuels, ont été complices de la faillite de ces banques. Nous pensons que c’est une partie importante du processus de correction », a déclaré jeudi 22 novembre à Accra, le deuxième sous-gouverneur de la banque centrale, Elsie Awadzie, en marge d’une conférence sur le marché des capitaux.

En rappel, la Banque du Ghana a procédé, en août dernier, à la fusion plusieurs banques avec la Consolidated Bank of Ghana Limited après avoir constaté des violations de la réglementation bancaire en vigueur. L’an dernier, l’institut d’émission avait également révoqué leurs licences à deux banques pour des problèmes de liquidité, avant qu’elles ne soient reprises par la banque publique GCB Bank.

Depuis, plusieurs acteurs accusent le personnel de la banque centrale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here