Côte d’Ivoire : Ouverture de l’usine Nexans d’un coût de 15 millions d’euros

1
Des responsables du groupe Nexans à l'ouverture de l'usine ivoirienne d'un investissement de 15 millions d'euros.

Le groupe Nexans s’installe en Côte d’Ivoire avec l’inauguration de son usine ce 9 novembre à Abidjan au cours d’une cérémonie haut en couleur. Implantée dans la toute nouvelle zone industrielle du PK24, au nord de la capitale économique ivoirienne, l’infrastructure a nécessité un investissement de 15 millions d’euros, soit près de 10 milliards FCFA.

A Abidjan, Nexans Côte d’Ivoire, un attelage entre Nexans Maroc, Nexans France et le groupe ouest africain Envol (ce dernier détient 40% du capital) va produire à la fois des câbles électriques et des équipements pour le secteur. De façon détaillée, il s’agira de câbles pour bâtiment, de câbles de transport et de distribution d’énergie, de câbles  pour les réseaux de télécommunication ainsi que de postes et de transformateurs électriques préfabriqués. Pour ces deux derniers équipements, ce sera la toute première unité de production de la région ouest africaine.

Le groupe qui distribuait ses productions dans la région compte ainsi, à travers cette installation, proposer une offre plus compétitive « au standard Nexans internationalement reconnu » pour le marché ivoirien et au-delà pour toute la zone UEMOA. « La Côte d’Ivoire est notre porte d’entrée au sein de la zone UEMOA et nous permet de nous rapprocher de nos clients de la zone » a expliqué Abdelkrim Alaoui, directeur général de Nexans Côte d’Ivoire.

Mais le marché ivoirien offre déjà de bonnes perspectives au groupe alors que le pays est  engagé dans un important programme de développement électrique. En effet, ce sont « 22,6 milliards de dollars », soit « environ 11 000 milliards FCFA » d’investissements que la Côte d’Ivoire prévoit sur la période 2014 – 2030 dans le secteur énergétique pour répondre à la fois à la demande nationale et sous régionale, a indiqué Daniel Kablan Duncan, le vice-président ivoirien. Le pays projette notamment  porter sa production électrique de 2 250 MW à 4 000 MW en 2020 puis 6 000 MW en 2030. Une ambition qui va impliquer une demande croissante de câbles et d’équipements en terme de transport d’énergie et de raccordement des ménages, a-t-il fait remarquer.

« Cette nouvelle usine témoigne de notre volonté de mettre l’expertise de notre groupe reconnue internationalement au profit de la croissance locale » a pour sa part souligné Benjamin Fitoussi, directeur général Moyen-Orient, Russie et Afrique du groupe.

L’usine d’Abidjan bâtie sur une superficie de 32 000 m² a une capacité de production annuelle de 1,5 million de km de câbles et de 300 transformateurs électriques.

Nexans Côte d’Ivoire ambitionne asseoir son leadership dans le pays ainsi que dans la sous-région sur le marché du bâtiment et des infrastructures électrique et téléphonique. D’ici les trois prochaines années, l’entreprise projette un chiffre d’affaires de 16 milliards FCFA, soit 24,4 millions d’euros.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here