Accord-cadre de 1,5 milliard de dollars entre le Burkina Faso et l’ITFC

0
Le Forum Rebranding Forum qui se tenait traditionnellement à Bruxelles a été organisé à Ouagadou les 5 et 6 octobre 2018. Un juste retour des choses.

La Société Internationale Islamique de Financement du Commerce (ITFC), membre du Groupe de la Banque Islamique de Développement (BID), a annoncé plusieurs initiatives majeures lors d’un événement organisé par ITFC en marge de la 5ème édition du Rebranding Africa Forum qui a lieu au Burkina Faso du 5 au 6 octobre 2018.

L’événement de haut niveau a connu la participation de plusieurs chefs d’État africains ainsi que de ministres et dignitaires du Moyen-Orient et d’Afrique, dont le Président du Burkina Faso, S.E. Roch Marc Christian Kaboré, le Président du Niger, S.E. Mahamadou Issoufou, le Président du Ghana, S.E. Nana Addo Dankwa Akufo-Addo et la Ministre de l’Economie, des Finances et du Développement du Burkina Faso, S.E. Hadizatou Rosine Coulibaly Sori.

La première annonce concerne la signature d’un Accord-cadre de 1,5 milliard de dollars entre le Gouvernement du Burkina Faso et ITFC. Dans le cadre de cet accord, ITFC contribuera à mobiliser des ressources financières pour financer l’exportation de produits agricoles tels que le coton et l’importation d’intrants agricoles et de produits alimentaires, ainsi que des produits d’énergie tels que le pétrole brut et les produits pétroliers raffinés. ITFC financera également l’octroi de lignes de financement aux banques locales pour soutenir les PMEs et la mise en place de programmes de renforcement des capacités pour les secteurs stratégiques de l’économie nationale.

Lors d’une intervention à cette occasion, M. Sonbol, Directeur Général de l’ITFC, explique : « Le Burkina Faso est le premier pays bénéficiaire de l’ITFC en Afrique sub-saharienne et nous avons depuis noué des relations solides avec le Gouvernement pour créer un portefeuille d’opérations exemplaire qui servira de modèle dans d’autres pays. Notre financement contribuera sans aucun doute à compléter le soutien apporté par le Groupe de la BID, qui couvre de nombreux secteurs importants pour le développement du pays. La particularité de nos interventions réside en une approche intégrée, qui implique à la fois le financement du commerce et le développement des capacités commerciales. »

La deuxième annonce concerne le lancement du Programme pour les PMEs en Afrique de l’Ouest. Ce programme vise à améliorer l’accès au financement du commerce pour les PMEs de huit pays d’Afrique de l’Ouest. Il a été conçu pour combler le déficit substantiel de financement du commerce au niveau des PMEs dans la région, par l’octroi de lignes de financement, un renforcement des capacités et des services de conseil au profit des banques partenaires et aux PMEs des pays de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine, à savoir le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo. Un projet pilote sera mis en place au Burkina Faso, suivi d’un autre au Sénégal.

Avec la vision de devenir la banque de référence pour les PME et les PMI en Afrique, et avec une grande présence dans sept pays de l’UEMOA, Coris Bank International (CBI SA) a été sélectionnée comme la banque pilote pour mettre en œuvre le Programme pour les PME en Afrique de l’Ouest. Ce programme consistera à déployer une assistance à CBI SA pour adapter et moderniser ses outils et ses processus de prêt afin d’accroître l’accès au crédit pour les PME. Le programme soutiendra également les PME par le biais du développement des capacités dans le but d’accroître leur bancabilité.

« Le programme a été conçu pour soutenir le secteur des PME en Afrique de l’Ouest en créant un lien entre le développement des entreprises et le financement du commerce. En tant que pilier de l’économie émergente de la région, la PME a plus que jamais besoin d’un meilleur accès au financement, et le financement du commerce islamique a un rôle très important à jouer. Nous sommes convaincus que le programme contribuera à améliorer l’utilisation par les PMEs des instruments de financement du commerce placés chez les banques ouest-africaines. “, commente M. Sonbol.

Outre CBI SA, la mise en œuvre du programme pour les PMEs en Afrique de l’Ouest mobilisera des partenaires clés tel que des institutions de soutien aux PMEs, des fournisseurs de modules et d’outils d’accompagnement et des agences spécialisées dans l’implémentation de programmes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here