La justice britannique empêche la société portuaire de Djibouti de mettre fin à sa coentreprise avec DP Word

0

La Haute Cour d’Angleterre et du Pays de Galles a, en date du 5 septembre 2018,  prononcé une injonction interdisant à la société portuaire de Djibouti, Port de Djibouti S.A. (PDSA), de résilier son accord d’actionnariat avec  DP World.

La Haute Cour a en outre interdit à PDSA de révoquer les administrateurs de la coentreprise Doraleh Container Terminal (DCT) nommés par DP World en vertu de cet accord. PDSA ne doit pas interférer avec la gestion de DCT jusqu’à nouvel ordre de la Cour ou jusqu’au règlement du différend par un tribunal d’arbitrage siégeant à Londres.


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Nouvel utilisateur ?
*Champ requis