Togo : les députés approuvent la loi de finances rectificative

0

Les députés togolais ont voté, vendredi 22 juin, le projet de loi de finances rectificative, gestion 2018.

Il s’équilibre, au total, en recettes et en dépenses à 1.307,6 milliards de F CFA contre 1.318,5 milliards initialement prévus, soit une baisse de 0,8% concernant le budget général tandis que le budget de l’Etat intégrant les comptes spéciaux du Trésor s’équilibre en recettes et en dépenses à 1310,9.

« Le projet de loi de finances rectificative traduit la volonté du Gouvernement de poursuivre l’assainissement des finances publiques », a commenté Sani Yaya, le ministre des finances.

Les recettes budgétaires ressortent à 832 milliards contre 853 milliards de francs FCFA dans la loi de finances initiale. Quant aux dépenses, elles diminuent de 5 milliards pour se situer à 920,5 milliards contre 925,5 milliards initialement prévus.

On note ainsi un solde budgétaire déficitaire de 88,6 milliards entièrement financé par le solde excédentaire des opérations de trésorerie.

« La situation sociopolitique nationale marquée par des manifestations parfois avec les actes de vandalisme qui les accompagnent et qui ont eu un impact très négatif sur l’activité économique et subséquemment sur la mobilisation des ressources internes », a indiqué le ministre. Et de reconnaitre que « la mobilisation des recettes a beaucoup souffert de cette situation ».

En rappel, la crise a occasionné un manque à gagner d’environ 50 milliards de F CFA en recettes fiscales du fait des perturbations des activités économiques, au titre de l’année 2017, et un taux de croissance révisé à la baisse (4,4%).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here