A Lomé, les pays ACP préparent leurs prochains accords avec l’Union européenne

0

C’est une semaine intense de concertations que les ministres du Groupe des ACP (Afrique, Caraïbe, Pacifique) bouclent ce jeudi à Lomé, dans le cadre de leur 107e session.

Au terme de cette réunion, le Togo a été choisi pour présider le groupe ministériel qui devra négocier avec l’Union européenne, un nouvel accord de partenariat devant succéder, en 2020, à celui de Cotonou. Composé de 12 membres, le groupe a tenu sa première réunion de concertation dont les conclusions sont, pour l‘instant, gardées secrètes.

Selon le ministre togolais des affaires étrangères, Robert Dussey, les accords post-Cotonou permettront de revoir les vecteurs qui fragilisent les potentialités des Etats ACP, d’améliorer la gouvernance et d’assurer le développement du commerce régional.

Par ailleurs, la 43ème session du conseil conjoint des ministres ACP-UE, l’organe suprême du partenariat, s’est ouverte ce jeudi à Lomé, en attendant l’ouverture, en aout prochain, des négociations entre les deux parties.

Elles sont liées par des accords de partenariat économique (APE), essentiellement commerciaux, visant développer le libre échange, et portant notamment sur la suppression et la réduction de droits de douanes sur les biens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here