Maroc -Sénégal: la double distinction de Mohamed H’midouche

0
Mohamed H'midouche lors d'une visite de courtoisie à Amadou Mahtar Mbow, ancien Secrétaire général de l'UNESCO.

En marge de la conférence sur la Pensée de cheikh Ahmadou Bamba organisée récemment à Dakar par l’ Académie Diplomatique Africaine (ADA), l’ancien représentant du Groupe de la Banque Africaine de Développement ( BAD) , Mohamed H’Midouche, s’est engagé à mettre en œuvre un projet de digitalisation du fondateur de la confrérie Mouride.

Le marocain qui a reçu la bénédiction du Khalife Général des Mourides, Serigne Mountakha Mbacké Bassirou, se dit prêt à numériser toute la bibliothèque où se trouve tous les écrits du vénéré Homme.

De l’avis de Mohamed H’Midouche, Vice-Président Exécutif de l’Académie Diplomatique Africaine ( ADA ) et Délégué Général pour l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient chargé de la Coopération Internationale et du Développement, la digitalisation des œuvres de Serigne Touba faciliterait  l’accès aux œuvres de l’érudit  via l’internet.

Très apprécié au Sénégal, H’midouche s’y est vu doublement honoré. D’abord avec   la bénédiction du  Khalife. Puis en voyant  son nom accolé au fronton de la future cité universitaire de Diamniadio, l’université Aamadou Mahtar Mbow (voir photo), appelée à devenir un centre d’innovation à l’échelle régionale.

S’agissant de la cité université, quelque  2.000 chambres d’étudiants et 50 logements pour les enseignants  y seront construits en mode PPP avec le concours et l’entregent du banquier marocain par ailleurs consul honoraire du Cap-Vert au Maroc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here