Navire de l’OCP saisi en Afrique du Sud: le verdict

0
Le « Cherry blossom, navire affrété par Phosboucraa, filiale de  l’Office chérifien des phosphates (OCP), fait l’objet depuis le 1er mai 2017  d’une saisie conservatoire dans un port sud-africain- le port Elisabeth-  à la demande du front Polisario. Mélange de politique et de droit maritime, l’affaire connaît un dénouement inattendu. La justice Sud-Africaine a pris sa consœur panaméenne à contre-pied. Celle-ci s’était, quelque jours plutôt, déclarée incompétente dans une affaire quasi-similaire opposant les mêmes parties. Dans


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Nouvel utilisateur ?
*Champ requis