Burkina Faso se lance dans la transformation du coton

0

La première usine de transformation de textile verra bientôt  le jour au Burkina Faso. D’un coût de 220 milliards de F CFA, le projet est porté par un groupe turc dénommé Ayka Addis Textile & Investment.

Le promoteur  bénéficiera du soutien financier de plusieurs partenaires comme Afreximbank (la Banque africaine d’export-import), la Banque africaine de développement (BAD), ECOBANK et CORIS BANK.

La construction de l’usine est fixée dans six mois et devra générer à terme 12 000 emplois directs et 50 000 emplois indirects.

D’après Yusuf AYDENIZ, responsable du groupe turc, ce projet répond au besoin de transformation local des produits.

Pour sa part Wilfried Yaméogo, directeur général de la Société des fibres et textiles (Sofitex), sa structure mettra à la disposition de l’usine de transformation 20 000 tonnes de fibres de coton au moins.

Les produits qui sortiront de l’usine seront prioritairement destinés à l’exportation, quoiqu’une autre partie servira à alimenter le marché local et sous régional.

Par ailleurs, pour l’alimenter, il est prévu la construction d’une centrale solaire de 33 mégawatts.

A noter que le Burkina est le premier producteur de coton en Afrique. En 2017, le pays avait enregistré une production annuelle de plus de 600.000 tonnes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here