Côte d’Ivoire : LafargeHolcim accroît sa capacité de 1 million de tonnes

0

LafargeHolcim Côte d’Ivoire (LHCI) porte sa capacité de production à 2,5 millions de tonnes avec l’inauguration officielle, ce 2 février, de son sixième broyeur d’une capacité de 1 million de tonnes. L’infrastructure fait de la firme le premier cimentier du pays avec une offre couvrant désormais la moitié de la demande du marché ivoirien, s’est félicité Saint-Martin-Tillet, son directeur général.

D’un coût de 15 milliards FCFA, soit 22,9 millions d’euros, cet investissement porté par la holding marocaine SNI et la multinationale LafargeHolcim (toutes deux parties prenantes de LHCI via la joint-venture LafargeHolcim Maroc Afrique) vient témoigner tout l’intérêt pour la première économie de la zone UEMOA.

Dans un pays où les 5 cimenteries disposent d’un peu plus de 6 millions de tonnes de capacité, largement au-dessus de la demande, LHCI mise sur le réseau de 200 points de vente de sa franchise BINASTORE répartis sur toute l’étendue du territoire pour conforter son leadership.

Et au-delà, afin d’améliorer la cadence de livraison de sa production, la firme qui dispose déjà d’un palettiseur manuel va investir 3,9 milliards FCFA (5,9 millions d’euros) pour la construction de ce qui sera le « 1er système de palettisation automatique d’Afrique de l’ouest » a indiqué Saint-Martin-Tillet. L’enjeu ici est bien d’assurer la célérité des livraisons surtout en période de pic de la demande où l’on enregistre une surenchère sur le prix du ciment comme au premier trimestre 2017.

Une offre immobilière de 1 800 logements

Mais plus encore, LHCI est engagé à enrichir son offre commerciale avec la construction de « logements abordables » via son projet PROBAT. Il s’agit d’une initiative mondiale de LafargeHolcim qui vise à faciliter l’accès à la propriété immobilière. En Côte d’Ivoire, ce sont 1 800 logements qui sont prévus cette année pour des prix allant de 8,9 millions (13 567 euros) à 13,9 millions (21 190 euros), hors coût du terrain. Et l’année prochaine, ce sont 3 000 logements qui seront construite dans le cadre de cette initiative.

Notons que le broyeur a été inauguré par Jean Claude Brou, le ministre ivoirien de l’Industrie et des Mines, en présence de Marouane Tarafa, président du conseil d’administration de LHCI, représentant la SNI.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here