La BCEAO se prononce sur le « pétrole togolais »

0
Kossi Ténou, directeur national de la BCEAO pour le Togo, mardi 9 janvier au siège de la direction à Lomé.

En conférence de presse ce mardi à Lomé, le directeur national de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest s’est prononcé sur la polémique relative à la production de pétrole au Togo, tel contenu dans le rapport annuel 2016 de la Zone Franc élaboré par la Banque de France qui indique la BCEAO comme source des statistiques.

 

Ce rapport, selon Kossi Ténou, « contient, en réalité, une erreur de reporting dans la monographie économique du Togo ». En effet, explique-t-il, « les données attribuées au Togo, relatives à la production de pétrole, sont plutôt les statistiques sur la Côte d’Ivoire. Il en est de même des chiffres sur les principales productions agricoles vivrières et d’exportation, qui sont également ceux portant sur la Côte d’Ivoire ».

Ainsi, la Banque « estime que l’attribution, par erreur, des statistiques de production de pétrole de la Côte d’Ivoire au Togo, ne doit en aucun cas être considérée comme une preuve de la production de pétrole par le Togo, ».

Par ailleurs, précise-t-elle, aucune information disponible à son niveau « ne permet d’attester que le pétrole est produit au Togo ».
En rappel, l’information reprise la semaine dernière par certaines parutions locales, est tirée d’un rapport qui indique que la BCEAO est la source des statistiques publiées sur la quantité de pétrole produite en 2016 au Togo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici