Emmanuel Macron : « il ne faut pas avoir une approche bêtement anti-impérialiste » du Franc CFA

0

Le président français n’a pas échappé ce mardi à Ouagadougou (Burkina Faso), aux questions relatives au franc CFA. « Je suis favorable à ce qu’on en change le périmètre et peut-être même le nom », a-t-il dit.

Cette déclaration intervient dans un contexte marqué par des critiques portées à l’ex franc des Colonies françaises d’Afrique (CFA), devenu celui de la Communauté financière en zone UEMOA et de la Coopération financière en Afrique centrale.

Pour Emmanuel Macron, cette zone «n’a plus le bon périmètre. Mais je sais que ça donne de la stabilité monétaire (…) Nous sommes les garants du CFA, nous n’en sommes pas les maitres », a-t-il précisé, avant ajouter qu’ « il ne faut pas avoir une approche bêtement anti-impérialiste ».
Par ailleurs, le président Français – qui estime que le franc CFA nécessite quelques ajustements – a encore clamé la liberté dont disposent les Etats de renoncer à une zone jugée comme « un espace de répression monétaire » par ses pourfendeurs. « Si le président Kaboré veut sortir de la zone franc, il peut le faire quand il veut !», a déclaré le président Macron en présence de son homologue Burkinabé, provoquant une salve d’applaudissements dans l’amphi plein à craquer de l’université de Ouagadougou . «Personne n’oblige un Etat à en être membre», a-t-il assuré

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here