La société gabonaise de raffinage (Sogara) a un nouveau  directeur général en la personne de Noël Mboumba, ancien  ministre délégué à l’Economie.

Nommé le  27 octobre dernier à la faveur d’un conseil des ministres, le nouveau directeur, quatrième de la Sogara en cinquante ans d’existence, arrive dans une conjoncture plutôt favorable.

Après une année 2016 plutôt compliquée (résultat net de -26,7 milliards de francs CFA, chiffre d’affaires en baisse de 35%), le raffineur semble avoir renoué avec la croissance. Ainsi, sur  le premier semestre 2017,  le chiffre d’affaires de la société a progressé 32,3% à 153,7 milliards de FCfa, dopé par la reprise enregistrée  des cours du pétrole. quelque 523 331 tonnes métriques ont été raffinés  au premier semestre 2017, soit une hausse de 7%.

Ce choix consacre, selon le ministre du Pétrole et des Hydrocarbures, Pascal Houangni Ambouroue, la décision du président de la République, Ali Bongo Ondimba, de migrer de la géo-politique à la géo-compétence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here